top of page
Rechercher

Première transhumance du troupeau mobile de la Chaîne des Puys

Du 14 au 16 juin 2023, les 90 brebis ont rejoint le puy de Chaumont depuis celui de Vichatel, tout proche de la Maison du Parc. L'objectif ? Faire connaître la plus-value du pastoralisme pour l’économie locale, la biodiversité et les paysages, et sensibiliser aux comportements à adopter pour faciliter le travail des éleveurs et des bergers. Une initiative du Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne, du Département du Puy-de-Dôme et le lycée agricole de Rochefort-Montagne.


Une démarche partenariale

Troupeau de Ravas sur le Puy de Vitachel © Lycée de Rochefort

Le troupeau mobile de la Chaîne des Puys-faille de Limagne est né d’un partenariat entre le Syndicat mixte du Parc, le Lycée agricole de Rochefort-Montagne et le Département du Puy-de-Dôme.


Il intervient pour pallier l’absence d’éleveurs sur certains sites, en attendant de pouvoir organiser la reprise de ces espaces. L’objectif est de contribuer à maintenir la lisibilité des formes volcaniques dans la Chaîne des Puys, ainsi que la biodiversité qu’elle recèle.


C’est également une activité économique pour le Lycée de Rochefort-Montagne qui dispose de sa propre exploitation agricole.

Une expérience qui fait ses preuves

Troupeau de Ravas © Frédéric Pigot

L’intérêt d’un petit troupeau (50 à 90 brebis de la race locale Rava), accompagné et guidé par un berger, est d’adapter le pâturage aux spécificités et aux difficultés des sites : sols et végétation fragiles, manque d’eau, fréquentation importante... De nouvelles pratiques de pâturage ou de gestion peuvent également être testées.


Cette année 2023, le plan de pâturage comprend le site de Montepo sur la Montagne de la Serre, ainsi que les puys de Vichatel, Chaumont, Jumes et Coquille.


La cabane pastorale acquise l’an passé par le Syndicat mixte du Parc suit le troupeau dans ses déplacements, permettant au berger de loger à sa proximité, sans déplacements quotidiens fastidieux.




Une première transhumance

Le déplacement du troupeau mobile de la Chaîne des Puys – faille de Limagne a eu lieu les 14 et 15 juin 2023. Les brebis ont transhumé de Montlosier au Puy de Chaumont, avec une pause au bac de Montmeyre.


L’école de Ceyssat est venue à la rencontre du troupeau et de son berger le 15 juin et les ambassadeurs Unesco de la Chaîne des Puys l’ont accompagné pour la dernière partie de la transhumance. L’occasion de sensibiliser au métier de berger, sa vie en estive et la gestion d’un troupeau, les bons gestes à adopter à proximité d’un troupeau et la plus-value du pastoralisme sur la biodiversité et les paysages. La transhumance est également un moyen de limiter l’impact des trajets en moutonnière pour déplacer les animaux entre deux lieux d’estive.


Une opération à renouveler !


© SMPNRVA

Comments


  • Facebook parcvolcans
  • Instagram parcvolcans
  • Tripadvisor
  • You tube
  • Dailymotion
  • Wikipedia logo
bottom of page