Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > Tourbières du Nord Est Cantal : connaître pour gérer et transmettre

Tourbières du Nord Est Cantal : connaître pour gérer et transmettre

le 5 janvier 2021

Le Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne est animateur du site Natura 2000 des tourbières du Nord Est du massif cantalien. Sa mission : concilier activités humaines et préservation du patrimoine naturel.

Étude sur le plateau de Chastel-sur-Murat - © SMPNRVA

Les tourbières, un enjeu passionnant

Les tourbières sont des écosystèmes complexes qu'il faut mieux connaître pour comprendre leur fonctionnement et apporter des informations aux acteurs locaux… comme sur le plateau de Chastel sur Murat.

Analyser des restes végétaux contenus dans les tourbes permet de reconstituer l’histoire de ces écosystèmes - © Pierre Goubet

Le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne, en lien avec le SIGAL, le Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon et de ses affluents et Hautes Terres Communauté, a fait réaliser une étude sur les tourbières du plateau de Chastel sur Murat pour découvrir leurs histoires, leurs fonctionnements, mais aussi pour envisager des mesures permettant leur préservation.

Connaitre le fonctionnement des tourbières nécessite de s’intéresser à différents sujets : alimentation en eau, géologie, végétations actuelles et passées…

Le plateau de Chastel sur Murat – un musée vivant des tourbières

L’étude montre que le plateau de Chastel-sur-Murat est un véritable musée vivant des tourbières d’Auvergne. En effet, les différents types de tourbières connus en Auvergne y sont représenté :

  • L'Hypne brillante, une espèce protégée et rare - © SMPNRVA

    certaines sont alimentées par les eaux de pluie, d’autres par des sources ou encore le ruissellement…
  • d'autres ont été ennoyées pour la pratique de la chasse, d’autres sont pâturées, d’autres sont boisées…
  • quelques zones offrent une diversité floristique exceptionnelle, avec plus d’une vingtaine d’espèces de plantes sur moins d’un mètre carré, dont certaines espèces rares comme l’orchidée Epipactis des marais par exemple, ou l’Hypne brillante, une mousse d’intérêt européen.

Le Parc, un rôle de transmission des savoirs aux acteurs locaux

Ces apports de connaissance sont essentiels pour une bonne gestion. Mais ils doivent également être transmis aux acteurs locaux, garant de la préservation du patrimoine naturel et historique que représentent les tourbières.

Ateliers d’échange sur les tourbières du plateau de Chastel-sur-Murat - © SMPNRVA

Aussi, deux ateliers de restitution de l’étude se sont tenus les 8 et 9 septembre 2020 afin de présenter aux acteurs locaux (élus, agriculteurs, forestiers…) les résultats acquis.

C’est accompagné d’un écologue spécialiste des tourbières, que les échanges sur la gestion de ces tourbières ont pu avoir lieu.

 

 

Étude de maîtrise d'ouvrage Syndicat mixte du Parc,

 

financée dans le cadre du programme « Tourbières Massif Central » / projet « réseau des acteurs et tourbières Cézallier / Artense » par l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional et les Agences de l’Eau

 

 

 

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 4

Tourbières du Cézallier et de l'Artense, parlons-en !

Plus de 200 tourbières sont connues dans ces deux régions naturelles du Parc. Une densité incroyable, constituant un patrimoine identitaire inestimable, source de dialogues autour de leurs savoirs, leurs pratiques, leurs histoires…

Lire la suite

Natura 2000 - MAEC

Le réseau Natura 2000 du Parc participe aux 27 844 sites naturels terrestres et marins identifiés en Europe pour la qualité, la rareté ou la fragilité de leurs espèces sauvages animales ou végétales et de leurs habitats. Sur plusieurs de ces sites entre autres, des Mesures Agro-Environnementales Climatiques sont mises en œuvre...

Lire la suite