Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > Les forêts du Syndicat mixte du Parc : place à l'expérimentation

Les forêts du Syndicat mixte du Parc : place à l'expérimentation

le 17 septembre 2018

L’exploitation d’une parcelle forestière du Syndicat mixte du Parc a débuté lundi 17 septembre 2018 : l’occasion de promouvoir une gestion durable de la forêt visant sa conversion en une forêt plus naturelle et avec un débardage à cheval...

Vue générale de la parcelle forestière du Syndicat mixte du Parc concernée par les travaux en 2018 - © SMPNRVA

Occupant environ un tiers de la surface de son territoire, la forêt joue un rôle majeur sur le Parc (écologique, paysager, économique et récréatif). dont la gestion durable est un objectif de la charte de territoire 2013>2025 du territoire.

En tant que propriétaire d’environ 70 hectares de forêt autour de son siège (domaine de Montlosier, à Aydat), le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne souhaite promouvoir l’intégration d’enjeux environnementaux à la gestion forestière. Pour cela, il a choisi d'orienté la gestion des parcelles de façon à :
> obtenir une forêt irrégulière, permettant d’avoir des arbres de différents âges et hauteurs
> et la convertir en forêt plus naturelle puisqu'elles sont composées d’espèces plantées non locales, plus ou moins anciennes, dont l’intérêt écologique est faible.

L’une de ces parcelles forestières va être exploitée en 2018 sur une surface d’environ 17 hectares. Dans cette parcelle, près de 60 arbres (soit environ 3,5 arbres par hectare) présentant un intérêt écologique ont été localisés et seront préservés. Mais l’objectif est aussi que cette opération soit économiquement viable pour démontrer que ce type de gestion est envisageable et qu’il peut être reproductible.

Le débardage par cheval.

débardage d’arbres à cheval 2018 (Agrandir l'image). Le débardage d’arbres à cheval, la solution retenue par le Syndicat mixte du Parc pour sortir les bois de la parcelle exploitée en 2018 - © SMPNRVA

Si les orientations de gestion sont essentielles, les modes d’exploitation le sont tout autant. C’est pourquoi le Syndicat mixte du Parc a souhaité que le débardage soit réalisé à cheval. Aussi, les arbres seront abattus par un bucheron, puis transportés par des attelages de chevaux vers des pistes existantes. 3 meneurs de chevaux et 7 chevaux seront mobilisés durant près d’un mois.

Ce choix permet d’éviter la pénétration d’engins dans les parcelles mais aussi de travailler plus finement sur la sélection des arbres à exploiter.

Durant ces travaux, le chemin de Montlosier, traversant la parcelle forestière exploitée sera fermé.

Noter cet article : Nombre de votants : 12

1 Commentaire

| Conditions de modération | Prévenir un modérateur

le 4 octobre 2018 à 15h15 , par Thierry Gaidier
Citoyen

Bonjour ,
Une journée d'information est-elle prévue sur ce thème pendant le chantier ?
Merci

Forêt et filières bois

Couvrant près d'un tiers du Parc, la forêt est certes synonyme de ressources locales, d'activités économiques et d'espaces récréatifs. C'est aussi une mosaïque de milieux naturels riches en espèces...

Lire la suite