Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > "L'arbre de l'année" est dans le Parc des Volcans d'Auvergne

"L'arbre de l'année" est dans le Parc des Volcans d'Auvergne

Le jury du concours « l’arbre de l’année 2020 » a couronné le hêtre majestueux du « deime » situé à Chavagnac, sur la commune de Neussargues-en-Pinatelle (Cantal).

 

Le Hêtre de Chavagnac, mémoire d'une histoire locale - © Terre Sauvage/ Emmanuel Boitier

Un arbre singulier

Présenté au concours en juin 2020 par l’association "Chavagnac Avenir", "l’arbre du Deime" a été sélectionné parmi 300 candidatures pour représenter la région Auvergne Rhône-Alpes (un arbre concourant par région pour le titre).

Ce sont ses dimensions (plus de 30 mètres de haut et 5,3 mètres de circonférence), sa silhouette et ses puissantes racines qui ont séduit les membres du jury. Multicentenaire, ce grand hêtre majestueux se situe exactement entre le pôle Nord et l’équateur (latitude 45°09) !

Mémoire d'histoire

Le hêtre du "deime" situé sur la commune de Neussargues en Pinatelle, dans le Parc des Volcans d'Auvergne - © Terre Sauvage/ Emmanuel Boitier

Cet arbre est célèbre dans le village parce qu'il est porteur d’histoire : en effet, il s’élève sur une parcelle appelée "Lou Deime" (la dîme) appartenant aux habitants de Chavagnac depuis le Moyen-Age. C’est à cet endroit précis que les paysans venaient payer leurs redevances (dîme, champart et cens) au seigneur du château.

Dans des temps moins reculés, ce hêtre a abrité les jeux et protégé des générations d’enfants, mais aussi des gardiens des troupeaux de vaches Salers qui broutaient alors dans « lou deime ». 

Contact :

Association Chavagnac Avenir
Josette ALLIOT joalliot@orange.fr
Tél : 06 77 83 75 35

Noter cet article : Nombre de votants : 20

Valoriser les arbres

Le concours de l’arbre de l’année est organisé par Terre Sauvage et l’ONF en partenariat avec l'association A.R.B.R.E.S, l’Agence des espaces verts de la région Ile de france, la LPO et Ushuïa TV. Il vise à mettre en lumière les plus beaux arbres du patrimoine français.

Chaque année, depuis 2011, le jury passe en revue des dizaines de végétaux pour élire le spécimen le plus remarquable. Pour l'édition 2020, quatorze spécimens avaient été retenus.

31,5 % de forêts anciennes

Dans le cadre d’un travail collectif à l’échelle des Parcs naturels du Massif central, coordonné par l’Inter-Parcs Massif central (IPAMAC), le Syndicat mixte du Parc a localisé ces forêts présumées anciennes sur son territoire.

 

Lire la suite