Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > Archives actualités > S'inspirer pour s'installer dans le Cézallier !

S'inspirer pour s'installer dans le Cézallier !

Pour revitaliser le plateau du Cézallier, les élus et les collectivités locales accueillent les porteurs de projets et les aident dans leurs démarches. Mais quelles pistes de développement pour le Cézallier ?

Boutaresse dans le Cézalllier - © Marc Sagot

L'accueil de nouvelles populations est dorénavant au cœur de la dynamique de travail des techniciens comme Christophe Chabrier, agent de développement à Ardes Communauté : « la collectivité est prête à accompagner toutes les personnes qui souhaitent créer une activité » déclare-t-il. « Nous sommes une porte d'entrée pour les porteurs de projets, nous accueillons et présentons le territoire car il faut créer une dynamique autour du tourisme ». 

Jean-Marc Pons, élu à Anzat-Le-Luguet, le confirme : « les gens sont demandeurs d'animations et de randonnées. Nous vivons dans un cadre magnifique qu'il faut valoriser, avec ces grandes étendues destinées à l'estive ou le ciel est préservé. Il faut qu'on se développe sur l'axe des activités de pleine-nature ! ».

Concrètement, les aides peuvent être techniques, à travers le montage de dossier, ou matérielles, avec la mise à disposition d'un logement-passerelle le temps que les arrivants puissent s'installer confortablement. La dynamique est résolument tournée vers le développement de l'agro-tourisme et la production de produits locaux de qualité.

Terre de contraste hiver comme été, le Cézallier est parfois considéré comme rude. Mais il représente également une certaine idée d'évasion : c'est l'une des cartes à jouer pour valoriser ce territoire si majestueux. Tout reste à inventer dans ce petit bout d'Auvergne, cet îlot de liberté destiné au partage de moments uniques.

Inspirations pour créer son activité dans le Cézallier :

Ciel du Cézallier - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

le ciel du Cézallier: le potentiel d'un espace préservé

 

 

 

 

 

Voie ferrée reliant Bort-les-Orgues à Neussargues - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

l'ancienne voie ferrée du Cézallier recèle encore des opportunités de développement !

 

 

 

 

 

 

La réalisation de cet article est cofinancée par la Région Auvergne, l'État-FNADT et l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 1046