Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > Archives actualités > "Métropolitains en herbe", de nouveaux échanges en 2017/18

"Métropolitains en herbe", de nouveaux échanges en 2017/18

Le Syndicat mixte du Parc propose chaque année des projets de découverte et d'échanges entre classes de la ville (agglomération clermontoise) et de la campagne (le Parc des Volcans). En février, les travaux sont bien avancés...

"Métropolitains en herbe", de nouveaux échanges scolaires en 2017/18 - © CPIE Clermont Dômes

Pour cette année scolaire 2017-2018, des classes de secteurs aussi contrastés que La-Tour-d’Auvergne, Clermont Centre et Clermont Nord, Pont-du-Château, Aydat, Blanzat, Saint-les-Ours-les-Roches, Mazayes, Besse-Saint-Anastaise participent à ce projet pédagogique.   

Depuis la rentrée de septembre, les élèves ont échangé des informations entre binômes autour de lettres de correspondances classiques, trombinoscopes, photos mises en ligne sur le mini-site internet Pupitre « Les Enfants des Volcans », dessins échangés, cartes de vœux …

Les thématiques de travail sont encore une fois très diverses cette année-ci, mais bien sûr, toutes en lien direct avec des sujets ayant trait à la thématique plus globale du développement durable : alimentation locale, transports ou comment je me déplace au quotidien, biodiversité, évolution de l’habitat rural au fil du temps jusqu’aux maisons de demain, roches-volcanisme-fragilité des sols, aménagement du territoire et agriculture… Que de découvertes en perspective pour les enfants des volcans !

Les 18 classes sont bien impliquées dans le projet et déjà les premières dates de rencontres se profilent tout début mars. Quel moment privilégié ! Le plaisir de découvrir les visages, le bâtiment de l’école et le paysage quotidien des correspondants, de partager leur thématique de travail, d jouer ensemble et de « copiner » entre enfants issus de secteurs géographiques très contrastés…

Les professeurs des écoles que rencontre le Syndicat mixte du Parc en réunion une fois par trimestre sont aussi très investis dans ce projet : ils mettent en place des séquences de travail en classe en autonomie et en lien avec les programmes scolaires pour enrichir le projet. C’est un travail très intéressant de collaboration étroite et de complémentarité entre l’éducateur à l’environnement professionnel qui intervient auprès de la classe (dehors et dedans) et l’enseignant qui reste, bien sûr, « pilote » de ce projet pédagogique plus global dans sa classe et tout au long de l’année scolaire. 

Les réalisations des classes (photos, compte rendus, dessins , bandes sons, vidéos…) sont consultables sur le mini-site internet du Pupitre .

Noter cet article : Nombre de votants : 150

Mardi 7 mars, une journée animée à l’école du Mont Dore (projet 2016-17)

Depuis le début de la matinée, petits et grands des deux classes de Mélodie et Sonia trépignent : tout le monde est impatient d’accueillir les classes des correspondants, c’est-à-dire la classe de Sandrine de l’école Jules Michelet et la classe d’Evelyne de l’école Alphonse Daudet de Clermont-Ferrand...

Lire la suite

Quand les écoliers des champs rencontrent ceux des villes (projet 2013-2014)

Par le biais de correspondances et de visites mutuelles, des élèves de la ville et ceux de la montagne apprennent à mieux se connaître et à découvrir des lieux de vie différents mais néanmoins proches. Avec cette 3e édition, 16 classes ont été impliquées contre une douzaine auparavant. 

Lire la suite