Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > Archives actualités > La restauration naturelle d'une tourbière à Chastreix-Sancy

La restauration naturelle d'une tourbière à Chastreix-Sancy

le 22 février 2018

En 2011, la tourbière du Paillaret a été soustraite au piétinement du bétail, car il provoquait des dégradations. Une étude de suivi de l'impact de l'opération montre des résultats encourageants...

La tourbière du Paillaret préservée du piétinement depuis 2011 - © SMPNRVA / RNNCS (T. Leroy)

En 2011, la tourbière du Paillaret, petite loupe de haut-marais très originale de 0,8 ha, a été soustraite du piétinement du bétail qui provoquait des dégradations fonctionnelles (érosion des végétations et des sols, destruction à terme de la tourbière, qualité de l’eau, …). Cette même année, une première étude écologique a permis de dresser un état des lieux avec une caractérisation et une cartographie des végétations et de la topographie.

En 2016, soit 5 ans après le retrait du pâturage, une étude équivalente a été réalisée afin de mesurer les évolutions et le bien fondé du choix de gestion.

Les résultats montrent une régression des végétations issues de l’érosion liée au piétinement du bétail et un développement des végétations créatrices de tourbes (turfigènes), avec :

  • extension d’un tiers de l’ériophoraie à linaigrette vaginée, cœur fonctionnel et turfigène de la tourbière,
  • extension de la cariçaie à carex rostrata,
  • disparition de 90 % de la tourbe nue, marqueur d’érosion,
  • perte d’un tiers de l’ériophoraie à feuilles étroites (végétation issue de l’érosion).

L’organisation de la tourbière est concentrique avec un cœur de végétation turfigène surélevé entouré d’un anneau de végétation d’érosion en contrebas puis des pelouses montagnardes formant le rebord de la dépression tourbeuse.

Le retrait du pâturage montre des résultats satisfaisants et conformes aux objectifs initiaux : régression des végétations d’érosion et progression des végétations potentiellement créatrices de tourbe. Ce retrait du pâturage doit être maintenu, car il est bénéfique pour la bonne conservation du patrimoine naturel et pour le bon fonctionnement de la tourbière.

 

Noter cet article : Nombre de votants : 187

Réserve naturelle Chastreix Sancy

Cette grande réserve du massif du Sancy est un condensé de montagne auvergnate. Entre sommets escarpés, plateaux tourbeux et estives , elle recouvre une diversité de milieux et de paysages d’une richesse exceptionnelle. Un joyau de patrimoine naturel.

Lire la suite

Actualités

Retrouvez l’ensemble des activités et démarches menées dans le cadre du projet de préservation, gestion, connaissance des tourbières de l’Artense et du Cézallier.

Lire la suite