Accueil > Vivre ici > Près de chez vous > Actualités > A la recherche de l’Azuré des mouillères sur le massif cantalien

A la recherche de l’Azuré des mouillères sur le massif cantalien

le 13 août 2018

Qui aurait pu imaginer qu’un papillon ait besoin de fourmis pour accomplir son cycle de vie ? C’est le cas de l’Azuré des mouillères.

Les gardes nature du Syndicat mixte du Parc recherchent les zones à Gentiane pneumonanthe. - © SMPNRVA (A. Bley)

Ce papillon utilise la Gentiane pneumonanthe, plante des zones humides, pour pondre ses œufs en août. Puis, attirées par l’odeur du miellat sécrété par les chenilles, les fourmis du genre Myrmica les emportent dans leur fourmilière pour les élever jusqu’à leur transformation en chrysalide.

Alimentées durant l’hiver, leur transformation en chrysalide puis en papillon interviendra au cours des deux étés suivants.

Protégé en France, il est menacé de disparition.

Les agents du Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne travaillent à sa préservation. Après le secteur du Cézallier et du Sancy, ils se consacrent à l'identification des zones de présence de l’espèce dans le Massif cantalien...

Noter cet article : Nombre de votants : 7

Azuré des mouillères

Azuré des mouillères (Agrandir l'image). L’Azuré des mouillères - © SMPNRVA (A. Bley)

Comptage des œufs du papillon Azuré des mouillères sur Gentiane pneumonanthe, la plante hôte. - © SMPNRVA (A. Bley)

Papillons à enjeux

Dans le cadre de Plans Nationaux d’Actions déclinés en région, le Syndicat mixte du Parc mène des études sur des espèces à fort enjeu patrimonial sur son territoire, notamment des papillons liés aux milieux humides et tourbeux.

  

Lire la suite