Accueil > Réserves naturelles > Réserve naturelle Chastreix Sancy > Des infos concernant Chastreix Sancy > Les missions des gardes nature du sancy

Les missions des gardes nature du sancy

Informer, sensibiliser, accueillir, entretenir, restaurer, surveiller, veiller, suivre… sont les multiples facettes du métier de gardes nature sur le massif du Sancy. Durant la période estivale, les gardes nature parcourent inlassablement les crêtes. Ils sont en permanence sur le terrain, quelles que soient les conditions. Ils peuvent être gardes de la réserve naturelle nationale (RNN) de Chastreix-Sancy, ou de celle de Chaudefour ou bien encore du site Natura 2000 des monts Dore*.

20160802_cretes_France3_TL_ 014 (Agrandir l'image).

Informer, sensibiliser, accueillir

Renseigner sur la faune, sur la flore, sur les itinéraires, sur la météo, sur les bonnes pratiques... Le garde nature doit connaitre son site à la perfection. Il doit aller au contact de tous les pratiquants : touristes, visiteurs, sportifs, mais aussi agriculteurs, forestiers, gendarmes de montagne, personnels des stations de ski… C’est la mission des mois de juillet et août, car les crêtes du Sancy accueillent alors environ 200 000 visiteurs. Depuis 2015, un “Point d’Info Gardes” a été institué tous les mardis après-midi. Longue vue, dépliants, cartes sont à la disposition des visiteurs au col de la cabane et facilitent les rencontres et les échanges.

Entretenir, restaurer

Il s’agit d’entretenir ou de restaurer les milieux naturels, si besoin il y a. Sur le Sancy, cela concerne surtout les sentiers puisque l’importante fréquentation provoque des impacts négatifs notables (érosion des sols, des végétations, dérangement de la faune…) qu’il est nécessaire d’atténuer. Le garde nature du Sancy est devenu un spécialiste de la gestion des sentiers. C’est l’activité du printemps et de l’automne.

Surveiller, veiller, suivre

La surveillance du territoire et son suivi sont essentiels. Surveiller pour protéger, mais aussi pour mieux connaitre et mieux maîtriser. Il s’agit de faire respecter la règlementation des réserves naturelles ou aussi des codes de bonne conduite en milieu montagnard : restez sur les sentiers, pas de déchets, interdiction de certaines pratiques… La veille et le suivi du territoire permettent de noter les évolutions tant des espèces animales (des oiseaux comme le monticole de roche), végétales (des plantes comme la Jasione d’Auvergne) que des pratiques humaines (fréquentation touristique, agriculture...).

* La gestion de ces sites est assurée par le syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne (en partenariat avec l’Office national des Forêts pour la RNN de la vallée de Chaudefour)

Noter cet article : Nombre de votants : 200