Accueil > Réserves naturelles > Réserve naturelle Chastreix Sancy > Des infos concernant Chastreix Sancy > Chastreix : vies communes et développement

Chastreix : vies communes et développement

Dans le bourg de Chastreix (63), l’ancien hôtel du commerce a trouvé une nouvelle vie grâce à la mutualisation des moyens et à la colocation.

Chastreix a inauguré plusieurs équipements le 26 septembre dernier, mais la réhabilitation de l’ancien hôtel du commerce constituait sans conteste le clou de cette matinée. Ce pôle multiservices abrite une boulangerie-épicerie, une agence postale communale, un office de tourisme intercommunal et la maison de la Réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy . Les loyers sont ainsi partagés entre la boulangère, la mairie, la communauté de communes et le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne qui assure, avec l’ONF, la gestion de la réserve pour le compte de l’État.

Pour cet investissement de 820 000 €, qui a obtenu le label "Qualité tourisme" , la Communauté de communes du Massif du Sancy a été accompagnée par l’État, le Département, la Région et l’Europe. Un partenariat décisif pour cette réalisation qui, autrement, n’aurait pu voir le jour.

Cette mutualisation des moyens sauve le commerce local , offre de meilleures conditions de travail aux agents de la réserve et permet l’ouverture à l’année de l’office de tourisme et des services postaux. À moyen terme, un pôle lecture et un espace muséographique viendront compléter l’équipement.

Lors de cette inauguration, André Gay, président de la Communauté de communes et de l’office de tourisme du Massif du Sancy, a souligné que l’initiative de cette réhabilitation revient aux élus de Chastreix . "C’est à eux qu’on dit un très grand merci et toutes nos félicitations".

De son côté,le maire, Michel Babut, a précisé que cette action s’inscrit dans une volonté de revitalisation du centre bourg et un programme pluriannuel d’aménagement dont il a rappelé les différentes lignes : travaux de réfection de l’église, création d’une aire de services pour camping-cars, réalisation d’espaces verts, d’une fontaine,d’une salle d’activités et bientôt, rénovation de la mairie et création de trois logements sociaux.

Une porte d’entrée sur la réserve

"La réserve naturelle, ça peut être un atout pour la commune. Ce que je souhaite, c’est que les habitants de Chastreix se l’approprient", explique le maire, Michel Babut.
Créée en 2007, pour préserver un territoire remarquable de 1 894,5 hectares, la Réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy , c’est trois emplois en équivalent temps plein sur l’année et jusqu’à sept personnes durant l’été. En hiver, trois permanents, dont Thierry Leroy, le conservateur, et son homologue de la Réserve du Rocher de la Jaquette, occupent les bureaux de Chastreix.

Avec ce nouveau local, l’élaboration d’un plan de gestion constitue l’autre actualité de la réserve. Ce document définit des enjeux de conservation, de connaissance et d’intégration locale. Ils se déclinent en objectifs à atteindre à plus ou moins long terme. Une version simplifiée a été réalisée avec un N° spécial de la Jasione, la lettre de la Réserve :
  La Jasione n°2 RNN Chastreix-Sancy | spécial Plan de gestion (pdf - 2,52 Mo)

La réalisation de cet article est cofinancée par la Région Auvergne, l'État-FNADT et l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

Noter cet article : Nombre de votants : 96