Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information territoriale du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information > Transmettre ses connaissances et partager ses expériences pour une écogestion de la forêt

Transmettre ses connaissances et partager ses expériences pour une écogestion de la forêt

le 28 octobre 2019

Le Parc des Volcans d'Auvergne a accueilli les agents de la Coopérative Forestière Bourgogne-Limousin lors d’une journée de formation sur la biodiversité forestière.

  

Forêt ancienne et mature dans la Réserve naturelle Chastreix Sancy - © SMPNRVA (RNNCS - TLeroy)

La Coopérative forestière Bourgogne-Limousin

La Coopérative forestière Bourgogne Limousin regroupe en Auvergne 2 800 propriétaires forestiers. Ses missions principales sont notamment d’apporter des conseils en gestion forestière, d’assurer des travaux forestiers et la commercialisation des bois pour leurs adhérents. Elle constitue un gestionnaire forestier intervenant régulièrement sur le territoire du Parc sur des surfaces importantes.

Si les adhérents à la coopérative visent une gestion forestière dont le paramètre économique est essentiel, l’intégration de la biodiversité est tout autant primordiale. En effet, au-delà des aspects écologiques (préservation d’espèces, respect des cycles biologiques naturels…), une gestion des forêts intégrant les aspects naturels est aussi gage de résistance et de résilience aux aléas climatiques, aux attaques de ravageurs, et donc la garantie d’une relative stabilité des revenus du bois.

Le Parc des Volcans d'Auvergne promeut une gestion plus naturelle des forêts

En matière de gestion forestière, les propriétaires et gestionnaires peuvent développer diverses actions qui permettent d’améliorer le fonctionnement naturel de l’écosystème et la préservation de la biodiversité associée :

  • favoriser le maintien de zones sans intervention sylvicole
  • conserver de très gros arbres vivants et des arbres avec des cavités, conserver des bois morts sur pied ou au sol
  • favoriser une structure hétérogène des peuplements, maintenir la présence d’essences autochtones, privilégier la régénération naturelle...

Chaque propriétaire, chaque gestionnaire, peut participer à un effort global qui permet d’améliorer le fonctionnement global de nos forêts, tout en continuant à bénéficier de la production de bois sur ses parcelles. Cette gestion qualitative peut être mesurée par un outil : l’Indice de Biodiversité Potentielle.

Les agents du Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne ont ainsi dispensé une formation aux agents de la Coopérative forestière Bourgogne Limousin afin de maîtriser cet outil et ainsi améliorer progressivement la prise en compte de la biodiversité dans la gestion sylvicole.

Présentation de l’intérêt de la biodiversité forestière  (Agrandir l'image). Explications en salle sur l’intérêt de la biodiversité forestière - © SMPNRVA

agents de la Coopérative forestière de Bourgogne Limousin (Agrandir l'image). Les agents de la Coopérative forestière de Bourgogne Limousin en formation à l’utilisation de l’Indice de Biodiversité Potentielle - © SMPNRVA

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 1

Gestion forestière et valorisation du bois

Accompagner durablement les filières du bois pour favoriser une plus-value locale, dans le respect de la ressource et de ses richesses biologiques...

    

Lire la suite