Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information territoriale du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information > Evolution du climat sur le Massif cantalien

Evolution du climat sur le Massif cantalien

le 20 août 2018

Partant d’observations de terrain et de relevés climatiques, un groupe de travail a associé techniciens du Syndicat mixte du Parc et chercheurs du Conseil scientifique du Parc sur la question de l’avenir des activités de loisirs liées à la neige face aux changements climatiques…

 

Les crêtes enneigées du Cantal, en mars - © Frédéric Serre

Le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne est un territoire de moyenne montagne. Tout comme dans les Monts Dore, les loisirs neige proposés dans les Monts du Cantal participent pleinement au dynamisme économique local. Mais depuis la fin des années 1980, la précarité de l’enneigement augmente et menace la pérennité des activités de loisirs dépendantes des ressources nivales.

Face à cette évolution climatique qui a entraîné la cessation d’activités de plusieurs domaines nordiques sur le Parc - dont le Syndicat mixte du Parc était à l’initiative de leur création dans les années 1980-, celui-ci a confié en 2018 la réalisation d’une étude sur ce sujet à Frédéric Serre (Docteur en géographie, enseignant à l’Université de Limoges installé dans le Sancy depuis une dizaine d’années). Portant sur le massif cantalien, l’objectif de cette analyse était bien de cerner les effets du changement climatique sur le territoire montagnard cantalien et d’engager une réflexion autour de l’avenir des activités neige, jusqu’à proposer des scénarios possibles de cette filière.

Une hausse sensible des températures et une réalité climatique complexe

Entre 1961-1985 et 1986-2010, la hausse des températures annuelles est déjà de 0,2°C / décennie, plus marquée en été et au printemps et atténuée l’hiver (+ 0,12°C / décennie en février) au Claux à 1050 m. En particulier, l’étude met en évidence :

  • une diminution sévère de la durée d’enneigement entre 1960-1985 et 1986-2010 liée à la hausse des températures,
  • une forte variabilité interannuelle de l’enneigement, avec des hivers très enneigés plus fréquents entre 1986 et 2010 liés à des conditions de circulation atmosphérique atypiques.

Le groupe de travail qui se consacre à l'étude sur les effets du changement climatique sur l'offre neige dans le massif du Cantal - © SMPNRVA

Les activités neige représentant un enjeu économique important pour le territoire et les emplois cantaliens, cette démarche a associé plusieurs partenaires : Départements du Cantal et du Puy-de-Dôme, offices de tourisme et partenaires de la Charte Européenne du Tourisme Durable, Syndicat Mixte du Puy-Mary, SAEM Puy Mary Grand site, SAEM Super Lioran Développement.

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 80

A consulter

> étude 2018 Massif cantalien

 > étude 2015 Massif des Monts Dore

Le massif des Monts Dore se réchauffe

Dans le massif des Monts Dore, la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy – gérée par le Parc – a commandé une étude sur la caractérisation et l’évolution du climat local.

 

Lire la suite

Contact

Eve ALCAIDE
Chargée
Tél. 04 71 20 22 10 - email :