Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information territoriale du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information > La Sainte-Baume, 52ème Parc naturel régional

La Sainte-Baume, 52ème Parc naturel régional

le 1 février 2018

Alors que le réseau des Parcs naturels régionaux de France a fêté en 2017 ses 50 ans d’existence, il s’enrichit aujourd’hui d’un nouveau membre avec la création du Parc naturel régional de la Sainte-Baume.

La Sainte-Baume classée Parc naturel régional - © SMPNR Sainte-Baume

Au terme de plusieurs années de co-construction entre élus locaux, services de l’État et de la Région, partenaires techniques, acteurs socio-économiques et de la société civile, l’aboutissement de cette démarche partenariale donne naissance au Parc naturel régional de la Sainte-Baume.
Territoire d’une nature exceptionnelle, dotée de richesses géologiques, d'un patrimoine culturel et spirituel spécifique, ainsi que de paysages diversifiés, la Sainte-Baume est reconnue au titre de « Parc naturel régional »
 
En considérant le paysage comme un levier de développement et d’attractivité et en le plaçant au cœur-même du projet de territoire, le Parc de la Sainte-Baume s’organise autour de 4 ambitions :
> préserver le caractère de la Sainte-Baume, protéger et mettre en valeur le patrimoine naturel et les paysages,
> orienter le territoire de la Sainte-Baume vers un aménagement exemplaire et durable,
> fédérer et dynamiser le territoire par un développement économique respectueux de l’identité du territoire et de la valorisation durable de ses ressources,
> valoriser la richesse culturelle du territoire et renforcer le vivre et le faire-ensemble.
 
Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume rassemble 26 communes sur les départements du Var et des Bouches-du-Rhône. Il occupe une position de carrefour entre les agglomérations de Marseille, Aix-en-Provence, Toulon et les espaces naturels des Calanques, de la Sainte-Victoire, du massif des Maures, du Verdon et de Port-Cros. 58 500 habitants vivent sur ce territoire de près de 81 000 ha dont 80% se situent en espaces naturels.

En 50 ans, 52 territoires ont ainsi été labellisés « Parc naturel régional » en raison de leur fragilité mais également de la richesse de leurs patrimoines naturels et culturels et de la qualité de leurs paysages et de leur environnement.

Noter cet article : Nombre de votants : 153

Parc naturel régional ?

 (Nouvelle fenêtre)