Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information territoriale du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information > Le Parc des Volcans d’Auvergne est Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

Le Parc des Volcans d’Auvergne est Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

le 10 novembre 2016

En retenant sa candidature, le Ministère de l’environnement a reconnu le Parc des Volcans d'Auvergne comme "Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte" et a apporté un soutien financier de 500 000 euros.

La commune de Sayat, engagée dans une démarche de réduction des consommations énergétiques - © SMPNRVA

Territoire de moyenne montagne, le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne fait face à une vulnérabilité énergétique importante. Les besoins en matière de chauffage, liés à la rigueur du climat et à la faible performance énergétique du bâti, représentent des coûts importants pour les collectivités territoriales.

Dans le respect des objectifs de la Charte 2013>2025, le Syndicat mixte a souhaité favoriser une dynamique de revitalisation durable des centres-bourgs en axant la candidature à TEPCV sur la rénovation énergétique des bâtiments publics et la réduction des consommations dans les espaces publics.

Cette candidature du Syndicat mixte du Parc a permis l'obtention d'une enveloppe de 500 000 euros pour le financement de huit projets locaux :

  • commune de Valuéjols (Cantal) : rénovation énergétique et optimisation de l’éclairage public
  • commune du Claux (Cantal) : modernisation d’un hameau de gîtes touristiques communaux
  • Communauté de communes du massif du Sancy (Puy-de-Dôme) : optimisation énergétique de la médiathèque de La Bourboule
  • commune de Sayat (Puy-de-Dôme) : réduction de la consommation énergétique de la commune).
  • commune de Rochefort-Montagne (Puy-de-Dôme) : optimisation de l’éclairage public et rénovation d’un bâtiment avec raccorde-ment au réseau de chaleur-bois
  • commune de Compains (Puy-de-Dôme) : rénovation énergétique de la mairie
  • commune d'Anzat-le-Luguet (Puy-de-Dôme) : économies d’énergie et optimisation de l’éclairage public
  • commune de Saint-Genès-Champanelle (Puy-de-Dôme) : rénovation énergétique de la mairie et de l’école.

 C'est à Paris, le 11 octobre 2016, qu'une convention a été signée, en présence de Ségolène Royal Ministre de l'environnement, de Jean-Marc BOYER, président du Syndicat mixte, et des collectivités bénéficiaires, pour formaliser le financement acquis en faveur de ces huit projets.

Noter cet article : Nombre de votants : 0

La Bourboule en lutte contre les pollutions lumineuses

Le 20 septembre 2014, la commune de La Bourboule (63) organisait pour la première fois l'animation « Le jour de la nuit ».

Lire la suite

Le bois-énergie : une opportunité pour les collectivités locales

Jeudi 19 juin, élus, techniciens, agriculteurs et acteurs de la forêt se sont réunis à Condat dans le Cantal, pour participer à une journée sur le thème de l’approvisionnement local en bois-énergie.

Lire la suite