Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information territoriale du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information > Un lieu alternatif pour une culture rurale

Un lieu alternatif pour une culture rurale

À Saint-Pierre-Roche (63), au bord de la Départementale 2089, Piquat est le lieu de tous les possibles. Dernier exemple en date : Le Poulailler, un cabaret rural qui vient d’y ouvrir ses portes le 19 février.

Le Poulailler, un cabaret rural, vient d'ouvrir ses portes à Saint-Pierre-Roche. - © F. Pigot

Après trois semaines d’existence, sept dates avaient déjà été programmées. Concert de blues, soirée cinéma, boeuf musical, atelier carterie, spectacle de marionnettes, session trad’, contes… Bref, dans ce lieu atypique, l’éclectisme est de mise. Le Poulailler est un commerce à part entière. « On peut y boire un coup ou manger un petit bout », explique la responsable du bar, en précisant qu’elle a acheté une licence IV, paye un loyer et des cotisations sociales. La différence : deux structures y sont imbriquées. C’est là que la dynamique associative entre en jeu…

Parallèlement à la structure commerciale, une collégiale de onze personnes de tous âges s’active au sein de l’association Le Poulailler, pour les travaux et le volet animation. Tous les deuxièmes jeudis du mois, une rencontre « Foire aux idées » permet d’établir le programme. L’association est aussi impliquée dans l’activité commerciale en tant qu’actionnaire de la Sarl Le Poulailler qui assure l’assise économique du projet. Une partie des bénéfices du bar servira à acheter, chaque année, cinq à six spectacles professionnels. L’activité commerciale permet aussi de rémunérer du personnel et ce sont principalement des produits locaux qui sont proposés aux clients spectateurs. L’association compte déjà 70 adhérents.


Un lieu alternatif pour une culture rurale : Le... par Parc-des-Volcans
Noter cet article : Nombre de votants : 1097