Accueil > Modules > Lettres d'information > Les lettres d'information du Parc des Volcans d'Auvergne > La lettre d'information institutionnelle du Parc des Volcans d'Auvergne > Lettre d'information institutionnelle > La tourbière de La Pignole présentée aux acteurs du territoire

La tourbière de La Pignole présentée aux acteurs du territoire

Le Syndicat mixte du Parc et la Communauté de communes Sumène Artense ont réalisé une étude sur la tourbière de la Pignole pour connaître son histoire, son fonctionnement, ses spécificités et envisager des mesures adaptées à sa conservation.

Tourbière de La Pignole - © PB (SMPNRVA)

Portée par le Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne responsable de la gestion du site Natura 2000 Artense, cette étude est un préalable à la mise en place d’actions de gestion

Mais, pour agir, il faut préalablement comprendre le fonctionnement de cet écosystème . Or, connaître celui d’une tourbière n’est pas chose facile : il faut s’attacher à analyser les sources d’alimentation en eaux, leurs variations, les types de végétation actuelles et passées.

Pour facilite cette approche, une méthode consistant à procéder à des carottages de tourbe pour étudier les macrorestes (végétaux non décomposés) a été employée. Elle permet de retracer l’histoire d’une tourbière depuis des millénaires et donc de connaître les différentes communautés végétales qui se sont succédé dans le temps sur le site de La Pignole.

Quelles mesures de gestion adopter pour préserver le site et sa richesse naturelle ? L’étude montre que la tourbière a été modifiée par l’homme sous l’effet d’une forte activité pastorale passée. Aujourd’hui, le site retrouve une dynamique naturelle depuis l’abandon ou l’allègement du pâturage. Les préconisations qui résultent de l’étude sont diverses : à titre d’exemple, il est proposé de maintenir en état les pratiques agricoles actuelles et de veiller au maintien d’une zone tampon boisée en cas d’exploitation forestière sur le bassin versant.

Financée par l’Agence de l’Eau Adour Garonne, Natura 2000 (crédits Etat et Europe), le conseil départemental du Cantal et la Communauté de communes Sumène Artense responsable de la gestion de cet Espace Naturel Sensible, cette étude a été présentée par celle-ci et le Syndicat mixte du Parc dans le cadre de comités de pilotage organisés le 9 juin dernier à Champs-sur-Tarentaine-Marchal. C’est accompagné d’un expert scientifique, qu’une quinzaine de personnes s’est ainsi rendue sur la tourbière de la Pignole (services de l’état, représentants professionnels, élus, propriétaires et exploitants du territoire).

Elle donne désormais aux gestionnaires des éléments de compréhension pour tenter de préserver au mieux l’intégrité de la tourbière.

Noter cet article : Nombre de votants : 300

Contact

Aimie BLEY, chargée de mission Patrimoine naturel au Syndicat mixte du Parc
Tel. 04 71 20 22 10 - email :

Animation d'un réseau de sites et d'acteurs autour des tourbières du Cézallier et de l'Artense

Favoriser la prise de conscience des services apportés par les tourbières du Cézallier et de l'Artense et intégrer cet enjeu dans la gouvernance locale

Lire la suite