Accueil > Je suis > Porteur de projet > Carnet d’idées autour des ressources locales > Le ciel du Cézallier : le potentiel d'un espace unique et préservé > La découverte des oiseaux sur le Cézallier : une activité à développer !

La découverte des oiseaux sur le Cézallier : une activité à développer !

Le plateau du Cézallier est une région extrêmement riche en avifaune. Si la plupart des oiseaux nichent dans les vallées environnantes qui bordent le plateau, que l'on nomme les « pays coupés », les rapaces viennent chasser sur ces hautes terres.

Observation d'oiseaux dans le Cézallier - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

Toute la région est un vaste réservoir à rapaces et l'on peut à loisir observer le milan noir, le milan royal, ou parfois le circaète Jean-le-Blanc. La chouette hulotte, le moyen et grand-Duc nichent également autour du Cézallier. Même les vautours fauves commencent à séjourner sur le plateau ! Parmi les espèces caractéristiques d'oiseaux, on trouve également toutes les espèces ubiquistes (chardonnerets, pinsons, mésanges etc...), mais aussi la pie grièche écorcheur et la pie grièche grise, les passereaux, le traquet motteux, le tarier pâtre et même la tourterelle turque qui monte petit à petit s'installer les contreforts du Cézallier.

Les migrateurs et nicheurs sont nombreux sur le plateau et des points d'observation ont été créés sur certains lacs comme à la Godivelle. Des points fixes et d'affût pour les passionnés seraient à développer comme en Camargue ou en Vendée par exemple, afin de créer des stations d'observation. Les nombreuses zones humides, comme celles du Lac des Bordes à Compains, permettent d'observer les oiseaux facilement puisque ce sont des milieux ouverts. Le vanneau huppé, le bruant des roseaux ou le grèbe huppé sont aisément identifiables. Que de richesses naturelles à mettre en valeur en créant des observatoires et en renforçant les programmes d'animations et les randonnées thématiques !

Des activités originales ont également été développées sur d'autres territoires pour intéresser le grand-public à la fauconnerie. Cet art traditionnel et spectaculaire fascine, et des initiations à la journée ou des stages pourraient être proposés sur le Cézallier. Le plateau offre en effet aux rapaces des étendues de vol sans obstacles. On pourrait ainsi s'initier à la pratique de la fauconnerie tout en les faisant voler entre ciels et monts...

 

La réalisation de cet article est cofinancée par la Région Auvergne, l'État-FNADT et l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

 

Noter cet article : Nombre de votants : 483

Contacts dans le Cézallier

> Christophe Chabrier / Ardes Communauté 
04 73 71 80 39 -  email  

> Christelle Cayzac / Communauté de communes du Cézallier 
04 71 78 68 33 -  email