Accueil > Je suis > Porteur de projet > Carnet d’idées autour des ressources locales > Le ciel du Cézallier : le potentiel d'un espace unique et préservé > Éteindre l’éclairage public nocturne pour préserver le ciel du Cézallier

Éteindre l’éclairage public nocturne pour préserver le ciel du Cézallier

Pour retrouver des nuits de qualité et développer des projets autour de l'astronomie, c'est aux communes de jouer le jeu en limitant l'éclairage public nocturne, source de gaspillage énergétique et de pollutions lumineuses. Sur le Cézallier, une première commune a franchi le pas cet été...

La voir lactée vue du Cézallier - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

S'il fut un temps où l'éclairage public était considéré comme un progrès, la tendance aujourd'hui est de le limiter afin de faire de conséquentes économies d'énergie. Par la même occasion, la nuit noire pourrait reprendre sa place, au bénéfice de la faune, des migrateurs et de l'observation astronomique.

Virginie Delage, chargée de mission énergie au PNRVA, effectue un travail de sensibilisation à ces problématiques et s'intéresse au plateau du Cézallier. " Certains élus sont touchés par ces sujets " confie-t-elle, " la commune de Ségur-les-Villas a par exemple réalisé une extinction partielle du bourg ".
Pour beaucoup d'élus locaux, ce n'est pas tant la démarche qui effraye que le coût de remplacement des lampadaires anciens, points noirs des gaspillages d'énergie. Il sera donc important dans l'avenir de parler des besoins, des usages, et des équipements en même temps que des enjeux environnementaux, budgétaires, et énergétiques. Il faudra par exemple changer les verres bombés des vieux lampadaires pour éviter la diffusion de la lumière, ou installer des interrupteurs individuels pour les riverains en cas de nécessité.

Une première commune du Cézallier a décidé de franchir le pas cet été grâce à sa nouvelle équipe municipale. Car à Anzat-le-Luguet comme ailleurs, ce sont les abonnements qui sont chers et pas la consommation réelle. Le poste représente plus de 13 000 euros par an ! " Nous sommes devant un changement de mentalité " confirme le maire Emmanuel Correia, et la motivation économique fait écho à une sensibilité environnementale accrue au sein du nouveau conseil municipal. " Nous avons réalisé une extinction partielle de l'éclairage public, de minuit à 4 heures du matin dans les deux bourgs " confirme l'édile. " Nous sommes dans un pays de grands horizons, de calme, d'air pur, et de nuit noire que nous ne souhaitons pas gâcher ". Dorénavant, de la commune on peut contempler la voie lactée qui éclaire naturellement jusqu'au massif du Sancy, aux Monts du Cantal et à la Margeride.

 

La réalisation de cet article est cofinancée par la Région Auvergne, l'État-FNADT et l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

Noter cet article : Nombre de votants : 569

5 Commentaires

| Conditions de modération | Prévenir un modérateur

le 16 février 2016 à 12h15 , par Webmaster du Parc

Bonjour Amateur d'étoiles,
Vous pouvez contacter l’Association Nationale de Protection du Ciel et environnement nocturnes (www.anpcen.fr) pour être conseillé dans vos démarches. Par ailleurs, à partir de mi-mars, nous vous invitons à contacter notre chargé de mission énergies qui pourra vous orienter plus précisément (standard - 04 73 65 64 00). Enfin, voici quelques exemples de démarches menées en faveur de la réduction de l'éclairage :

http://www.parcdesvolcans.fr/Actualites-du-territoire/Archives-actualites/La-Bourboule-en-lutte-contre-les-pollutions-lumineuses

http://www.parcdesvolcans.fr/Actualites-du-territoire/Archives-actualites/2-villages-etoiles-dans-le-Parc

En espérant avoir répondu à votre demande.

le 16 février 2016 à 09h45 , par Amateur d'étoiles

Bonjour,
y'a t'il un moyen de faire changer d'avis un maire qui veut illuminer des lieux dits du parc des volcans (coté sancy) à l'aide d'eclairages publics "parce que c'est subventionné" alors meme que les habitants n'en veulent pas??
Merci par avance

le 22 janvier 2015 à 09h45 , par christian bascle
extinction des lumières

Dans notre bourg ( Le Crest ) aussi les lumières sont éteintes la nuit et cela ne pose aucun probléme de plus on paye moins d'impôts.

le 16 janvier 2015 à 09h45 , par Pierre Metzger
Conseiller municipal Authezat (63)

Bonjour,
félicitations pour votre initiative; je peux témoigner que dans mon village de 650 habitants nous éteignons complètement toutes les nuits et ce depuis plus de 25 ans. Aucun incident à signaler. C'est mon 5ème mandat et après le précédent renouvellement du conseil, les nouveaux élus ont demandé (et obtenu) un élargissement de la plage d'extinction!

le 16 janvier 2015 à 09h45 , par Anne-Marie

Bravo, bravo. En général, on sous-estime trop la pollution lumineuse nocturne.
Elle favorise par exemple la prolifération des papillons et chenilles pyrales du buis qui tuent ces arbres rapidement.
Elle est responsable de biens d'autres méfaits pour la végétation...

Contacts dans le Cézallier

> Christophe Chabrier / Ardes Communauté 
04 73 71 80 39 -  email  

> Christelle Cayzac / Communauté de communes du Cézallier 
04 71 78 68 33 -  email