Accueil > Je suis > Porteur de projet > Carnet d’idées autour des ressources locales > L'ancienne voie ferrée du Cézallier recèle encore des opportunités de développement ! > Le Gentiane Express : un train touristique qui fait revivre l'ancienne voie ferrée

Le Gentiane Express : un train touristique qui fait revivre l'ancienne voie ferrée

Dans les régions où les voies ferrées ont été abandonnées, des passionnés de l'histoire ferroviaire ont su porter des projets afin de réutiliser les anciens tracés à des fins touristiques. Le public est demandeur de ce type de tourisme : le succès du Gentiane Express en atteste.

Le gentiane express - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

Dans le Livradois-Forez, l'association AGRIVAP a habilement su réemployer les anciens tronçons pour acheminer des marchandises liées à l'exploitation papetière. Les orientations énoncées par le Grenelle de l’environnement prévoient en effet le transfert d’une partie du fret routier vers le fret ferroviaire... Or, dans le Cézallier, l'industrie est très peu présente. Le potentiel de développement concernant le transport de voyageurs et de scolaires étant également limité, l'Association des Chemins de Fer de Haute-Auvergne a souhaité mettre en service des trains touristiques : c'est la ligne du « Gentiane Express ».

Elle traverse les hautes terres du Cézallier, de Riom-Es-Montagnes à Lugarde, en empruntant de nombreux ouvrages d'art. Depuis 1997, ce sont plusieurs milliers de voyageurs par an qui redécouvrent ce tracé mythique, sur plus de 16 kilomètres.

Jean-Michel Piernetz, président de l'Association du gentiane express - © Pierrick Robert (POUNTI PROD)

Pour Jean-Michel Piernetz, président de l'Association : «  il fallait sauver ces lignes patrimoniales !  ». Le succès ne s'est pas fait attendre avec des trains complets toute la saison estivale et pour le train spécial de noël. L'activité est en expansion, avec plus de 15 000 voyageurs sur l'année 2013. «  L'Association est maintenant forte de deux emplois saisonniers et d'un emploi permanent  » confirme son président.

Hors saison, les Chemins de Fer de la Haute-Auvergne proposent également d’affréter des trains spéciaux pour les comités d'entreprise, les comités des fêtes, les sorties scolaires, les événements familiaux ou les tournages de films. Mais il reste des possibilités de développement, notamment sur les trains hivernaux ! On se prend alors à rêver à un transsibérien auvergnat, ou bien à la mise en service d'un autorail panoramique. Certains nostalgiques vont jusqu'à songer, comme pour le train à vapeur des Cévennes, à l'idée de restaurer une vieille locomotive que l'on imaginerait sans peine circuler sur le plateau du Cézallier, dans un décor digne du grand ouest américain...

 

La réalisation de cet article est cofinancée par la Région Auvergne, l'État-FNADT et l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

Noter cet article : Nombre de votants : 571

Contacts dans le Cézallier

> Christophe Chabrier / Ardes Communauté 
04 73 71 80 39 -  email  

> Christelle Cayzac / Communauté de communes du Cézallier 
04 71 78 68 33 -  email