Accueil > Je suis > Elu du territoire > Vie institutionnelle > Réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle : un nouveau projet pour 5 ans

Réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle : un nouveau projet pour 5 ans

le 14 novembre 2016

Objectif 2016-2020 : préserver la qualité des eaux et des zones humides de La Godivelle

La tourbière du Lac d’en Bas et son bassin versant - © Vincent AMARIDON

 Située dans le Cézallier, au cœur du Parc des Volcans d’Auvergne, la Réserve naturelle nationale des Sagnes de La Godivelle protège 24 ha de tourbières depuis 1975. C’est l’un des plus anciens sites protégés de France. Connues à l’origine pour leur intérêt ornithologique, les tourbières de La Godivelle sont aujourd’hui reconnues pour la richesse de l’écosystème tout entier. La Réserve naturelle abrite un patrimoine d’importance nationale : près de 500 plantes et lichens dont des relictes glaciaires, une diversité exceptionnelle en mousses et sphaignes, une faune remarquable avec plusieurs espèces de papillons et libellules rarissimes en France.

La gestion de la réserve naturelle s’appuie sur un programme établi sur 5 ans, « le plan de gestion ». Ce document-cadre présente un diagnostic actualisé du patrimoine naturel du site et définit des enjeux, des objectifs de gestion et des opérations concrètes à mettre en œuvre.

Concertation locale autour du projet de plan de gestion - © SMPNRVA (RNNSG)

Adopté à l'unanimité du Comité consultatif de la réserve naturelle, le plan de gestion 2016-2020 a pour principal objectif de maintenir les milieux tourbeux et aquatiques dans un bon état de conservation et d’assurer la fonctionnalité de ces écosystèmes peu dégradés .  Pour cela, l’enjeu majeur est de réussir à limiter l’eutrophisation (déséquilibre lié à l’excès d’azote ou de phosphore), d’une part en limitant les apports agricoles du bassin versant, d’autre part en expérimentant une fauche avec exportation sur la zone humide. Il s’agira également de contrôler la gestion du niveau d'eau du Lac d'en Bas.

Les autres objectifs à long terme sont :

  • de favoriser la biodiversité typique des zones humides de moyenne montagne, pour atteindre des populations d’espèces et des habitats naturels en bon état à long terme.
  • d'assurer l'intégrité de la Réserve naturelle, par le comportement respectueux des visiteurs et des riverains, l’intégration des enjeux de la réserve dans l’aménagement du territoire et le contrôle des espèces exotiques envahissantes.
  • de faire vivre la Réserve naturelle, afin de valoriser le patrimoine naturel exceptionnel et accueillir le public.

Le plan de gestion sera principalement mis en œuvre par le Syndicat mixte du Parc des Volcans, gestionnaire de la réserve naturelle nationale depuis 1985, avec l’implication des acteurs locaux (commune, agriculteurs, propriétaires du Lac d’en Bas, scientifiques...) et des services de l’Etat.

Consulter la synthèse du plan de gestion 2016-2020 .

Noter cet article : Nombre de votants : 244

Consultation du public

L'Etat organise par voie numérique une consultation sur le plan de gestion 2016-2020 de la Réserve naturelle nationale des Sagnes de la Godivelle (et son approbation par arrêté préfectoral). Ainsi, le public a la possibilité de faire connaître ses observations sur ce projet du 18 novembre au 9 décembre 2016 (durée de 21 jours).
Consulter le dossier, déposer une observation...

Réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle

Située au cœur des estives du Cézallier à 1 200 mètres d’altitude, c'est l’une des plus anciennes réserves naturelles de France. Elle protège deux tourbières situées en bordure du «Lac d’en Bas» et en aval du village de La Godivelle, à «la Coualle Basse».

Lire la suite