Accueil > Je suis > Elu du territoire > Vie institutionnelle > Décisions du COMITE syndical du Parc du 19 juin 2015 > Un projet pour une meilleure prise en compte de la biodiversité des forêts anciennes

Un projet pour une meilleure prise en compte de la biodiversité des forêts anciennes

le 31 août 2015

Les forêts anciennes sont considérées comme des hauts lieux de la biodiversité qui contribuent également à la fonctionnalité de l’ensemble de la trame forestière...

... Mais certaines pratiques peuvent menacer leur biodiversité qui mettrait au mieux des centaines d’années à se reconstituer.

Comme le recommande la charte du territoire, le Comité syndical du Parc a décidé le 19 juin dernier de s'investir dans un projet aux côtés de partenaires* destiné à mieux connaître et préserver la qualité de forêts anciennes "patrimoniales" présentes dans le territoire , en répondant à un appel à projet porté pour l'attribution de crédits FEDER Massif central.

Concrètement, si ces  financements peuvent être obtenus, il s'agira d' apporter aux propriétaires et gestionnaires concernés par ces forêts des informations concrètes sur les éléments d’ancienneté, de biodiversité, de patrimonialité et de sylviculture .

Pour cela, seront réalisés une expertise et un porter à connaissance nécessitant :

  • d'élaborer un protocole de diagnostic partagé et prenant en compte les enjeux écologiques et sylvicoles (bibliographie, test, mise en forme d’un rendu…)
  • de contacter les propriétaires concernés et de leur proposer ce porter à connaissance ciblé sur leur forêt
  • de mettre en oeuvre le diagnostic et d'en rendre compte au propriétaire
  • de rédiger une documentation spécifique à destination des propriétaires (le document sera évolutif, pour prendre en compte les retours terrain)
  • d'organiser un échange à destination des propriétaires et des élus / acteurs du territoire pour présenter les enjeux forêts anciennes / trame de vieux bois.

L’objectif est donc de réussir à trouver une conciliation entre gestion forestière et préservation de la biodiversité des forêts anciennes .

* Le projet ici présenté s’inscrit dans une stratégie plus globale multipartenaires à l’échelle du Massif Central : l'Office National des Forêts et le Centre Régional de la Propriété Forestière, le Conservatoire Botanique National du Massif Central et IPAMAC (association regroupant les Parcs du Massif central) visant à localiser plus précisément les forêts anciennes sur les territoires des Parcs natures régionaux à l’échelle du Massif Central.

Noter cet article : Nombre de votants : 278

La forêt : patrimoine et ressource

Composante majeure du patrimoine naturel et paysager du Parc, la forêt occupe près d’un tiers de la surface du territoire. Liée fortement à l’action de l’Homme, elle constitue également une ressource importante pour ce dernier. Ces enjeux multiples doivent inciter à une gestion durable de la forêt , mais aussi à un soutien particulier des filières du bois qui valorisent localement et économiquement cette ressource.

Lire la suite

Exploiter la forêt en Chaîne des Puys (pdf - 2,02 Mo)