Accueil > Je suis > Elu du territoire > Vie institutionnelle > Décisions du BUREAU syndical du Parc du 9 avril 2015 > Avis favorables aux projets de Plan de Gestion des Risques d'Innondation (PGRI) Loire-Bretagne et Adour-Garonne 2016-2021

Avis favorables aux projets de Plan de Gestion des Risques d'Innondation (PGRI) Loire-Bretagne et Adour-Garonne 2016-2021

le 27 août 2015

Le PGRI est un document de planification dans le domaine de la gestion des risques d’inondation à l’échelle d'un large bassin versant.

L'eau, une ressource à préserver L'eau, une ressource à préserver - © M. Sagot / PNRVA

Élaboré pour 6 ans par le Préfet coordonnateur de bassin, ce document constitue l’outil principal de mise en œuvre de la « directive inondation ». Il décline sur le bassin la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation autour de trois objectifs prioritaires :

  • augmenter la sécurité des populations
  • stabiliser à court terme, et réduire, à moyen terme le coût des dommages liés aux inondations
  • raccourcir fortement le délai de retour à la normale des territoires sinistrés.

Du 19 décembre au 18 avril 2015, les assemblées départementales et régionales, les acteurs de l’eau et le public ont été consultés sur les projet de PGRI des bassins Loire-Bretagne et Adour-Garonne pour la période 2016-2021.

Les PGRI Loire Bretagne et Adour-Garonne 2016-2021 s'articulent autour d'un certain nombre d'objectifs :

PGRI Loire Bretagne 2016-2021 PGRI Adour-Garonne 2016-2021
  1. Préserver les capacités d’écoulement des crues ainsi que les zones d’expansion des crues et submersions marines
  2. Planifier l’organisation et l’aménagement du territoire en tenant compte du risque
  3. Réduire les dommages aux personnes et aux biens implantés en zone inondable
  4. Intégrer les ouvrages de protection contre les inondations dans une approche globale
  5. Améliorer la connaissance et la conscience du risque inondation
  6. Se préparer à la crise et favoriser le retour à la normale
  1. Développer les gouvernances, à l’échelle territoriale adaptée, structurées, pérennes, et aptes à porter des stratégies locales et programmes d’actions
  2. Améliorer la connaissance et la culture du risque inondation en mobilisant tous les acteurs concernés
  3. Améliorer la préparation et la gestion de crise et raccourcir le délai du retour à la normale des territoires sinistrés
  4. Aménager durablement les territoires, par une meilleure prise en compte des risques d’inondation, dans le but de réduire leur vulnérabilité
  5. Gérer les capacités d’écoulement et restaurer les zones d’expansion des crues pour ralentir les écoulements
  6. Améliorer la gestion des ouvrages de protection

Ces objectifs sont déclinés en dispositions mises en œuvre à différentes échelles de territoires et au travers de la mobilisation de différents outils :

  • Bassin versant : Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)
  • Intercommunalité : Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) et Plans Locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi)
  • Commune : Plans Locaux d’Urbanisme (PLU)
  • Territoires inondables : Plans de Prévention des Risques Inondation (PPRI)

Les décisions administratives prises dans le domaines de l’eau, les PPRI, et les documents d’urbanisme doivent être compatibles avec le PGRI.

Suite à un état des lieux du risque mené sur les deux bassins, 22 Territoires à Risque Important (TRI) ont été identifiés sur Loire Bretagne et 17 territoires sur Adour-Garonne. Dans le Parc des Volcans d'Auvergne, cela concerne uniquement les communes suivantes du bassin Loire-Bretagne : Ceyrat, Chatel-Guyon, Nohanent, Sayat, Volvic (et 3 communes partenaires du territoire Parc : Blanzat, Durtol et Royat). Le risque concerne le débordement de l’Artière, des Tiretaines nord et sud et du Bédat. Sur ces territoires, des stratégies locales de gestion des risques d’inondation sont donc à mettre en place (SLGRI). 

Le 9 avril 2015, le Bureau syndical du Parc a émis un avis favorable à ces deux projets (hormis le fait que la logique hydrographique n'ait pas été retenue pour définir le Territoire à Risque Important au titre du PGRI Loire Bretagne : en effet, selon le principe de solidarité amont-aval, il est nécessaire de préserver les zones humides et de limiter l’imperméabilisation des sols sur les communes situées à l’amont des bassins versants concernés pour limiter les phénomènes d’inondation à l’aval).

Noter cet article : Nombre de votants : 272

Délibérations

DeliBur_9avril2015_BGRIadourGaronne (pdf - 1,08 Mo)

DeliBur_9avril2015_BGRIloireBretagne (pdf - 1,14 Mo)

Avis favorable aux projets de Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Adour-Garonne et Loire-Bretagne

Élaboré pour 6 ans par un "Comité de Bassin" et approuvé par le Préfet coordinateur de bassin, le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) fixe les objectifs d’amélioration de la qualité des eaux superficielles et souterraines, sur un bassin hydrographique. Le SDAGE s’impose à toutes les décisions publiques dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques.

Lire la suite