Accueil > Je suis > Elu du territoire > Vie institutionnelle > Décisions du BUREAU syndical du Parc du 19 janvier 2015 > Etude des mobilités en zone de montagne

Etude des mobilités en zone de montagne

Le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne est lauréat de l’appel à projet « mobilités en zones de montagne » lancé par la DATAR en 2014.

La candidature du Parc a été retenue par la DATAR pour faire l’objet d’une étude (coordonnée à l'échelle du Massif central par IPAMAC sur la question des mobilités pendulaires entre le territoire du Parc des Volcans d'Auvergne et celui de Clermont-Communauté ( agglomération porte du Parc ) intéressée par ce projet.

Les 28 communes du territoire Parc concernées par la zone d’étude sont informées des différentes phases et invitées aux réunions et ateliers de travail.

© PNRVA

Les déplacements étudiés correspondent aux trajet « domicile-travail » des habitants et des étudiants du territoire du Parc sur le bassin de Clermont-Ferrand car ils génèrent un trafic important et contribuent :

  • aux émissions importantes de gaz à effet de serre, avec une qualité de l’air très dégradée sur certaines zones qui affecte la santé publique
  • à la précarité énergétique d’une frange de cette population périurbaine face à l’augmentation des tarifs des énergies
  • à une saturation et une dégradation du réseau routier.

L objectif est d’identifier des solutions de mobilités alternatives à « l’autosolisme » pour ces déplacements pendulaires en déterminant des initiatives existantes, voire marginales, originales et innovantes, et de pouvoir les promouvoir via un réseau d'acteurs en termes d'opérations de sensibilisation des habitants du territoire.

 L'état des lieux précis de ce territoire est menée au regard de l’isochrone de 30 minutes depuis Clermont-Ferrand, pour :

  • quantifier ce phénomène « domicile-travail », en essayant de décrypter et de quantifier les besoins implicites inclus dans ces déplacements (courses, loisirs…)
  • repérer les principaux itinéraires de déplacements
  • identifier les initiatives alternatives à « l’autosolisme » type signaux faibles (initiatives originales, innovantes mais actuellement marginales)

Pour mettre en œuvre ce projet en partenariat avec Clermont-Communauté et IPAMAC, le Bureau syndical du Parc du 19 janvier 2015 a décidé le recrutement d’un étudiant en stage du CEREMA pour 6 mois à compter de février 2015 pour mener une enquête de terrain basée sur des entretiens citoyens et d’acteurs du territoire et un questionnaire .

Noter cet article : Nombre de votants : 443

 

  

Deliberation_EtudeMobilites (pdf - 1,02 Mo)