Accueil > Je suis > Elu du territoire > Vie institutionnelle > Archives actualités institutionnelles > Décision du BUREAU syndical du Parc du 4 septembre 2015 > Animation d'un réseau de sites et d'acteurs autour des tourbières du Cézallier et de l'Artense

Animation d'un réseau de sites et d'acteurs autour des tourbières du Cézallier et de l'Artense

le 25 mars 2016

Favoriser la prise de conscience des services apportés par les tourbières du Cézallier et de l'Artense et intégrer cet enjeu dans la gouvernance locale

 

La nature volcanique des sols et paysages du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, les variations d’altitudes et de climat font de ce territoire un carrefour et un réservoir de biodiversité d’importance nationale, voire mondiale au regard de certaines espèces. En particulier, le territoire du Parc est couvert par une densité remarquable de 95 complexes tourbeux (abritant au moins 153 tourbières) sur 2 de ses régions naturelles : les plateaux du Cézallier et de l’Artense.

Certaines de ces tourbières sont actuellement protégées au titre de Réserve Naturelle Nationale, d’Espaces Naturels sensibles, d’Arrêtés Préfectoraux de Protection de Biotope ou car elles intègrent des sites Natura 2000. Un certain nombre d'actions liées à la connaissance (inventaires de la faune et de la flore, diagnostic de leur fonctionnement...), de gestion des usages, de restauration d'espaces dégradés et de valorisation (pédagogique, touristique...) sont menées depuis de nombreuses années par le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne et le Conservatoire d'Espaces Naturels d'Auvergne.

L'actualisation de 2013 à 2015 de l'état des lieux de ces milieux naturels remarquables en termes de caractéristiques et d'enjeux de chacun fut l'occasion pour le Syndicat mixte du Parc de dessiner une nouvelle orientation pour ses interventions en la matière : décidée par le Bureau syndical du Parc du 15 septembre 2015, la plus-value apportée par le Syndicat mixte du Parc est désormais d'animer une démarche ascendante et partagée avec les propriétaires de ces milieux et acteurs locaux (habitants, exploitants, élus...).

L'objectif est de  les rendre acteurs de la gestion de ces biens exceptionnels , ce qui signifie en amont changer leur regard et perception concernant :

  • les multiples services rendus par les zones humides en général et les tourbières en particulier dans le fonctionnement des bassins hydrologiques (filtrage de l’eau qui les traverse, absorption des surplus d’eau pouvant empêcher des inondations, rôle de puits de carbone...)
  • le capital scientifique représentés par ces milieux en termes de biodiversité et d'écosystèmes d'exception
  • le lien entre intérêt général et vie quotidienne concernant le maintien de ces espaces.

Le projet qui en découle pour le Syndicat mixte du Parc jusqu'en 2017 est articulée en plusieurs volets :

  1. faciliter l’appropriation de ces biens par les élus, les propriétaires, les exploitants, les gestionnaires, les habitants des tourbières du Cézallier et de l'Artense
  2. permettre une reconnaissance internationale de type  RAMSAR de ce réseau Tourbières Cézallier-Artense
  3. valoriser et fédérer par des évènements démonstratifs locaux et réguliers (culture, histoire,

Il repose sur des démarches variées :

  • construction d’outils (bases de données, fiches par site de tourbière, recueil des savoir-faire)
  • actions d’animation auprès des acteurs locaux (interviews, rendez-vous, ateliers par secteur, voyage d’études, conférences, organisation de la fête des tourbières)
  • implication et animation de temps de coordination et de gouvernance avec les instances locales
  • communication (vidéo-reportages, affiches, flyers, etc.).

Financeurs : Agence de l’Eau Adour Garonne (20%), Fondation de France (20%), FEDER Massif central (40%), SMPNRVA (autofinancement, 20%).

Noter cet article : Nombre de votants : 290

Sagnes de La Godivelle : les tourbières à l'étude

Un spécialiste européen se penche sur l'histoire de la tourbière du Lac d'En-Bas depuis sa mise en place il y a 10 000 ans .

Lire la suite

Tourbière de Jouvion : une vitrine pour des résultats

Chaque tourbière a sa propre vie. Celle de Jouvion à Saint-Donat, en Artense, a été marquée par l’activité agricole.

Lire la suite

Préservation des tourbières du Cézallier, la commune de La Godivelle se mobilise

La commune de La Godivelle s’engage aux côtés du Syndicat mixte du Parc pour la préservation et la valorisation des tourbières du Cézallier.

Lire la suite