Accueil > Des patrimoines > Espèces emblématiques > Races locales > Des chèvres d’altitude

Des chèvres d’altitude

Ce regain d’intérêt pour les races locales et leurs atouts propres n’a pas échappé à Teddy David. Installé à Saint-Alyre-ès-Montagne (63), il élève des chèvres du Massif central depuis sept ans...

  

La chèvre du Massif Central, une race adaptée aux conditions d’élevage à 1200 m d’altitude - © Studio des 2 praries - Eve Hilaire

Dès son projet d’installation, il avait la volonté de valoriser et promouvoir une race de la région dans laquelle il avait choisi de s’installer.

« Cette race rustique, même si elle n’est pas la plus rentable pour la production de lait, est tout à fait adaptée aux conditions d’élevage à 1200 m d’altitude et au climat humide du Cézallier. Elle demande peu d’entretien, une alimentation basique et permet de développer une activité de transformation et de vente directe de fromages de chèvre », explique Teddy.

Avec un cheptel de trente chèvres, tout le lait produit est ainsi valorisé en vente directe.

Teddy et sa femme vendent ainsi leurs fromages sur les marchés et fournissent l’AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) de Sauxillanges.

Ils approvisionnent également les paniers fermiers sur Ardes Communauté et proposent la vente de viande de chevreau en caissette en complément.

En savoir plus : www.arcm-c.com

 

Noter cet article : Nombre de votants : 0