Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Tourbières et zones humides > Une tourbière pleine de libellules à Chastreix-Sancy

Une tourbière pleine de libellules à Chastreix-Sancy

le 8 février 2018

Depuis 2011, la tourbière et le ruisseau de Rimat dans la Réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy font l’objet d’un "Suivi Temporel des Libellules"...

Sympétrum-noir - © Mathieu Bonnemaison

Dans le cadre d’un protocole national, le suivi réalisé a permis d'inventorier au total 23 espèces de libellules, avec en moyenne 16 vues chaque année.

Cinq espèces dominent largement le peuplement, avec des effectifs assez importants (supérieurs à 50 individus). Il s’agit d’ espèces communes, comme le Caloptéryx vierge, une demoiselle aux ailes bleues foncées, typique des ruisseaux de montagne. La majorité des espèces sont régulières, vues tous les ans ou presque, en faibles effectifs (de 1 à 50 individus).

Ce groupe comprend aussi des espèces plus rares, inscrites en liste rouge régionale ou nationale. Il s’agit, pour la plupart, d’espèces typiques des tourbières, comme, par exemple, la Leucorrhine douteuse ou l’ Agrion hastée qui sont vues tous les ans avec quelques individus.

Enfin, il existe un troisième cortège d’espèces, celui des visiteurs. En effet, 6 espèces n’ont été vues qu’une fois en sept ans. Il s’agit d’individus en prospection, à la recherche de site de reproduction.  

A l’issue de ces 7 années de suivi, le peuplement de libellules de ce ruisseau et de cette tourbière est bien connu et caractérisé. Il se remarque surtout par un cortège d’espèces rares, typiques des tourbières, régulières mais aux effectifs modestes. La richesse et la diversité en espèces traduit un peuplement et des milieux naturels de qualité.

Le suivi à long terme de ces libellules permettra de vérifier la conservation du bon état de ce groupe faunistique et des milieux naturels.

Noter cet article : Nombre de votants : 30

Le Parc des Volcans veille sur ses libellules et demoiselles rares

Notre territoire a une responsabilité forte dans la préservation de plusieurs espèces d’odonates , en particulier la Leucorrhine douteuse, la Cordulie arctique et l’Agrion à lunules. Après une phase d’étude, les premières actions de préservation sont réalisées.

Lire la suite

Des milieux et des espèces préservés

Sur la base d’un diagnostic détaillé du territoire (patrimoine naturel et activités économiques), le plan de gestion de la Réserve naturelle de Chastreix Sancy définit des enjeux de conservation, de connaissance et d’intégration locale. 

Lire la suite