Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Tourbières et zones humides > Préservation des tourbières du Cézallier, la commune de La Godivelle se mobilise

Préservation des tourbières du Cézallier, la commune de La Godivelle se mobilise

le 12 octobre 2015

La commune de La Godivelle s’engage aux côtés du Syndicat mixte du Parc pour la préservation et la valorisation des tourbières du Cézallier.

Signature d'une convention de gestion pour 10 ans des tourbières communales de La Godivelle par le SMPNRVA - © Yvette Fonteix

Les tourbières de La Godivelle forment un complexe naturel de près de 200 ha dont l’intérêt patrimonial est reconnu à plusieurs titres : Réserve naturelle nationale, aire centrale de la Réserve de Biosphère du bassin de la Dordogne, réseau européen Natura 2000, ...

Ces zones humides forment un réservoir de biodiversité avec de nombreux habitats naturels et espèces menacées. Elles jouent également un rôle crucial pour la préservation de la fonctionnalité hydrologique et de la qualité des milieux aquatiques en aval. Elément identitaire fort du Cézallier, les tourbières contribuent à l’attractivité touristique du territoire.

Depuis plus de 30 ans, le Syndicat mixte du Parc est fortement impliqué dans la préservation et la valorisation des tourbières de La Godivelle. Il est gestionnaire de la Réserve naturelle nationale des Sagnes et animateur du site Natura 2000 Cézallier. Il est également chargé par le Syndicat des Tourbières de la mise en œuvre des animations pédagogiques sur le site aménagé de la Plaine Jacquot.

La Commune de La Godivelle est propriétaire de 20 hectares sur les tourbières de la Plaine Jacquot, Coualle Basse et Crouzeix. Conscients que ces zones humides représentent un bien commun et soucieux de contribuer à la sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel, les élus de La Godivelle sollicitent l’appui du Syndicat mixte du Parc pour la protection, la gestion conservatoire et la valorisation de ces terrains.

carte tourbières communales la Godivelle (Agrandir l'image). Tourbières communales de la Godivelle - © SMPNRVA

Afin d'aller plus loin dans la démarche, Madame Jocelyne MANSANA, Maire de La Godivelle, et Monsieur Roger GARDES, Président du Syndicat mixte du Parc, ont signé le mardi 6 octobre 2015 une convention pour la gestion des tourbières communales pour 10 ans afin de créer un ensemble cohérent d’espaces naturels préservés dans la perspective de mise en réseau des tourbières du Cézallier.

Par ailleurs, l’intégration des propriétés communales à ce réseau permet de concourir à l’atteinte des objectifs fixés par la Réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle et d’en faciliter la gestion.

Concrètement, ce partenariat consiste pour la commune de La Godivelle à :

  • participer, avec le soutien du Syndicat mixte du Parc, aux réflexions pour la définition des orientations de gestion des tourbières
  • permettre au Syndicat mixte du Parc de poursuivre les politiques d’accueil du public et de mise en valeur des tourbières communales, particulièrement sur le site de la Plaine Jacquot
  • veiller à ne pas mener d'actions ou réaliser d'aménagements susceptibles de dégrader les milieux.

 Le Syndicat mixte du Parc s’engage quant à lui à :

  • agir en faveur de la conservation du patrimoine naturel des tourbières communales, en privilégiant la concertation et la conciliation des usages agricoles et touristiques
  • participer à l'amélioration des connaissances naturalistes et scientifiques des tourbières
  • contribuer à la mise en valeur des tourbières communales, support d’un tourisme de nature et de découverte
  • et développer des actions de sensibilisation du public, notamment en poursuivant dans la limite de ses moyens les animations pédagogiques et de découverte sur la tourbière de la Plaine Jacquot.
Noter cet article : Nombre de votants : 658

Visiter la Réserve des Sagnes de La Godivelle

Au cœur du massif du Cézallier, la Réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle abrite deux tourbières, véritable joyaux de biodiversité, situées en bordure du «Lac d’en Bas» et en aval du village de La Godivelle, à «la Coualle Basse».

Lire la suite

Une méthode innovante pour l'étude de l'Agrion à lunules

La responsabilité du Parc dans la préservation de l’Agrion à lunules est très forte ; le territoire abrite, en effet, 80 % des stations connues de cette libellule en France.

Lire la suite