Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Tourbières et zones humides > La Réserve naturelle des Sagnes de la Godivelle évolue...

La Réserve naturelle des Sagnes de la Godivelle évolue...

le 6 juillet 2017

40 ans après sa création, l’État charge le Syndicat mixte du Parc de préparer un projet d’extension du périmètre de la Réserve naturelle nationale des Sagnes de La Godivelle.

La Plaine Jacquot - RNN Sagnes de la Godivelle - © SMPNRVA (RNNSG - Poussin)

Une histoire de plus de 40 ans

C’est suite à une opportunité foncière que la Réserve naturelle des Sagnes a été créée en 1975 : le Ministère de l’Environnement a procédé au classement de 24 ha de tourbières qu’il a pu acheter à la société CECA après l’arrêt de l’exploitation du gisement de diatomite du Lac d’en Bas. Le périmètre morcelé, n’incluant qu’une partie des zones humides, est rapidement paru insuffisant pour protéger efficacement les milieux et les espèces. Aujourd'hui, l’État engage le projet d’extension de la Réserve, dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion 2016-2020 confiée au Syndicat mixte du Parc.

Le projet d’extension

Les tourbières de La Godivelle sont reconnues pour la faune et la flore emblématiques qu’elles abritent (papillons, libellules, drosera, mousses, ...). Ce patrimoine est presque unique à l’échelle du Massif central. Le projet d’extension de la Réserve naturelle porte sur un ensemble d’environ 125 ha, essentiellement composé de sagnes, majoritairement propriétés privées et communales. Il englobe les tourbières du Lac d’en Bas, de la Coualle basse, des Chastelets et de la Plaine Jacquot et le plan d’eau du Lac d’en Bas. Le site ainsi élargi constituera un échantillon représentatif des tourbières du Cézallier.

L’agrandissement permettra de mieux protéger les espèces menacées, de rendre plus cohérent le périmètre et de faciliter la compréhension des limites par les usagers. L’agrandissement du site, c’est aussi des moyens supplémentaires pour améliorer l’accueil du public, participer à la vie du village, contribuer au budget de la Commune via la location de gîtes pour l’hébergement du personnel.

L’année 2017 marque le début du projet avec la consultation de toutes les parties prenantes. Une réunion publique d’information a eu lieu le 15 février dernier, réunissant une quarantaine de propriétaires et d’usagers. L’ensemble des agriculteurs concernés ont été rencontrés, les pêcheurs et les chasseurs le seront prochainement. En attendant la phase d’enquête publique qui interviendra ultérieurement, l’équipe de la Réserve est à la disposition du public pour plus d’informations.

Noter cet article : Nombre de votants : 88

L’outil Réserve naturelle

Le principe d’une Réserve est de préserver sur le long terme un espace abritant un patrimoine naturel d’importance nationale.

Le but n’est pas d’interdire toute activité humaine : le classement en Réserve naturelle ne remet pas en question le droit de propriété. Chacun conserve son terrain et le gère selon les usages en vigueur, dans le respect de la réglementation discutée au préalable avec les acteurs locaux. Il s'agit en effet de trouver un compromis entre le maintien des usages (agriculture, chasse, pêche, tourisme) et la préservation de la faune et de la flore. Les règles encadrent la façon dont ces activités s’exercent pour éviter les abus.

La Réserve naturelle permet de diffuser une image de qualité du territoire, par la promotion de sa richesse et la beauté de ses paysages. La valorisation touristique est naturellement orientée vers une découverte respectueuse du patrimoine.

Découvrir les activités menées en 2017 par l'équipe de la réserve naturelle.

Contact

Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne
 RNN Sagnes de La Godivelle
 Montlosier - 63970 Aydat
 > en été : tél. 04 73 71 78 12
 > autres saisons : tél. 04 73 65 64 26, fax : 04 73 65 66 78
 Email : lpont@parcdesvolcans.fr

En savoir plus sur la réserve ...