Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Milieux forestiers > 31,5 % des forêts du territoire du Parc des Volcans d'Auvergne sont des forêts anciennes

31,5 % des forêts du territoire du Parc des Volcans d'Auvergne sont des forêts anciennes

le 20 janvier 2017

Dans le cadre d’un travail collectif à l’échelle des Parcs naturels du Massif central, coordonné par l’Inter-Parcs Massif central (IPAMAC), le Syndicat mixte du Parc a localisé ces forêts présumées anciennes sur son territoire.

Les gorges de la Rhue sur les cartes d’Etat-Major - © IGN BNF

Les forêts anciennes font partie de notre héritage. Elles présentent des caractéristiques écologiques (liées à la continuité de l’état boisé et à l’usage forestier du sol) et ont pour la plupart assuré et assurent encore des fonctions économiques, sociales et culturelles indispensables, qui leur confèrent une valeur patrimoniale indéniable.

Au sein de ces forêts, des peuplements matures, riches en vieux arbres et en bois mort (niches écologiques indispensables à de nombreuses espèces forestières), représentent de véritables réservoirs de biodiversité qui contribuent à la fonctionnalité de l’ensemble de la trame forestière.

La localisation des « forêts présumées anciennes » sur le territoire du Parc des Volcans a été réalisée par comparaison des forêts actuelles et des forêts présentes sur les cartes d’Etat-major (1844/1845). Résultats :

  • 9,7 % de la surface du Parc des Volcans d'Auvergne sont représentés par des forêts présumées anciennes
  • 31,5 % des forêts actuelles du Parc des Volcans sont présumées anciennes.

A consulter, les études cartographiques et approches historiques réalisées sur les forêts anciennes :

La préservation de ce patrimoine amène non seulement à se questionner sur la multifonctionnalité et la gestion passées et actuelles de ces espaces, mais également à réfléchir aux forêts de demain.

 

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 204

Forêts anciennes ?

Ce sont des espaces actuellement boisés, qui ont conservé leur vocation forestière depuis au moins le début du XIXème siècle (période à laquelle la surface forestière était minimale pour une grande partie du territoire français).

La forêt : patrimoine et ressource

Composante majeure du patrimoine naturel et paysager du Parc, la forêt occupe près d’un tiers de la surface du territoire. Liée fortement à l’action de l’Homme, elle constitue également une ressource importante pour ce dernier. Ces enjeux multiples doivent inciter à une gestion durable de la forêt , mais aussi à un soutien particulier des filières du bois qui valorisent localement et économiquement cette ressource.

Lire la suite