Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Espèces à enjeu patrimonial pour le Parc > Avec le Parc et l'ONF, Saint-Genès-Champanelle préserve sa biodiversité forestière

Avec le Parc et l'ONF, Saint-Genès-Champanelle préserve sa biodiversité forestière

le 4 juin 2017

La commune de Saint-Genès-Champanelle, l’Office National des Forêts et le Syndicat mixte du Parc se sont réunis le mardi 23 mai dernier afin de matérialiser un îlot de sénescence ...

Les agents de l’ONF délimitent l’îlot de sénescence en présence de Roger Gardes, Maire de Saint-Genès-Champanelle et Vice-Président du Syndicat mixte du Parc - © SMPNRVA (L. Bélenguier)

D'une surface de 6.2 hectares, cet îlot correspond à une forêt riche en biodiversité et une forêt ancienne. Le marquage de l’îlot permettra de l’identifier pour le préserver de l’exploitation et le laisser évoluer naturellement.

Un engagement de la commune...

Le 30 mars 2017, la commune de Saint-Genès-Champanelle, en tant que propriétaire foncier et décisionnaire du plan d’aménagement de ses forêts, a officialisé la création d’un îlot de sénescence. Aucune intervention de gestion n’y sera réalisée afin de laisser évoluer naturellement l’écosystème forestier. Cela permettra notamment aux arbres d’accomplir leur cycle complet (de la germination à la décomposition) et aux espèces liées à la présence de bois mort, de pouvoir trouver des refuges au sein du massif forestier. Cette décision répond à la volonté du conseil municipal de faire de sa forêt un support de biodiversité exceptionnel, tout en assurant ses fonctions de production de bois et d’accueil du public.

… sur une proposition de l'Office National des Forêts (ONF) et du syndicat mixte du Parc

L’engagement de la commune, fait suite à un travail commun entre l'ONF et le Syndicat mixte du Parc visant à localiser des forêts intéressantes pour la biodiversité. Les plus remarquables ont fait l’objet de proposition de non intervention auprès des propriétaires publics. Ainsi, à ce jour, plusieurs îlots de sénescence ont été mis en place sur la Chaîne des Puys grâce à ce travail :
> 1 îlot de 2 ha sur le Puy Chopines (Syndicat Mixte de Gestion Forestière de Volvic Source et Volcans)
> 1 îlot de 2 ha sur Charbonnières les Varennes (propriété de la commune)
> 2 îlots d’une surface totale de 12 ha sur les parcelles forestières du Parc des Volcans à Montlosier (propriété du Syndicat mixte du Parc).

Une trame de zone sans intervention se met donc en place.

Pourquoi un îlot de sénescence ?

On estime que 25% de la biodiversité forestière est associée aux vieux bois et aux bois morts. Du fait des interventions anthropiques, de nombreuses composantes du fonctionnement naturel de la forêt tendent à disparaître. Les phases de vieillissement et d’écroulement des arbres sont court-circuitées par la récolte des bois durant la phase de maturité économique. Elles sont pourtant primordiales pour le fonctionnement de l’écosystème et pour de nombreuses espèces, dont celles qui se nourrissent de bois mort. Son volume est limité alors qu’il est source de vie et participe à la santé des forêts, en constituant une phase essentielle du recyclage de la matière et de stockage de carbone, par exemple.

Pour préserver cette biodiversité forestière, il est nécessaire de garder des arbres morts ou sénescents dans les peuplements lors des exploitations. L’ONF assure ce travail dans le cadre de la gestion courante des parcelles. Mais il est nécessaire en complément de mettre en place des secteurs où l’homme n’interviendra plus. Ces zones rendues à la naturalité sont appelées « îlots de sénescence ». Toute une faune et une flore spécialisée en profitent.

Le Syndicat mixte du Parc accompagne les communes, en collaboration avec l’ONF, notamment pour la mise en place d’îlots de sénescence. Cela se concrétise par une localisation des secteurs forestiers les plus propices à la libre évolution naturelle et à un porter à connaissance commun avec l’Office National des Forêts auprès des collectivités. Cette action s’insère dans l’orientation 3.3 de la charte du Parc « la valorisation de la forêt comme richesse patrimoniale et économiques locale ». Cette dernière prévoit notamment de « promouvoir une gestion des forêts intégrée, innovante et favorisant leur vitalité » ainsi que « promouvoir une gestion environnementale et paysagère des forêts ».

L’objectif est la constitution d’une trame d’îlots de sénescence à l’échelle du territoire du Parc. Le nombre et la surface des zones forestières sans intervention constitueront un descripteur de territoire utilisé pour évaluer l’action du Syndicat mixte du Parc durant la mise en œuvre de sa charte 2013-2025.

 

 

Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne

 

 

 

 

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 138

Le bois mort, source de vie

Le Parc met en place l’aménagement forestier du site de Montlosier et encourage la gestion durable des forêts à l’échelle du territoire.

Lire la suite

La parole à Roger GARDES

Roger Gardes (Agrandir l'image). © PNRVA

Maire de Saint-Genès-Champanelle et Vice-président du Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne

« La Mairie de Saint-Genès Champanelle est très heureuse de disposer d’un ilot de sénescence sur son territoire. C’est un atout pour la commune, un patrimoine à valoriser.

Il est aujourd’hui nécessaire d’avoir une vision à long terme des enjeux et pas seulement une vision économique à court terme. L’ilot est une belle parcelle qui correspond aux critères de création d’un ilot de sénescence avec une biodiversité remarquable, des gros arbres, du bois mort… Il contribue à la trame de vieux bois dont la construction doit être poursuivie à l’échelle de la Chaine des Puys et plus largement du Parc des Volcans.

Cette action est pleinement inscrite dans la charte du Syndicat mixte du Parc des Volcans d’Auvergne.

Je tiens à remercier le Syndicat mixte du Parc et l’ONF pour leur accompagnement dans la démarche. A présent, cet îlot existera pour l’éternité. Les générations futures nous en seront reconnaissantes ».