Accueil > Des actions > PATRIMOINE NATUREL > Eau et milieux aquatiques > Une journée "tourbières" le 4 février 2017 à Egliseneuve d’Entraigues

Une journée "tourbières" le 4 février 2017 à Egliseneuve d’Entraigues

le 17 janvier 2017

Point d’orgue d'une année de concertation avec des habitants et usagers des tourbières de l’Artense et du Cézallier, une nouvelle rencontre dédiée à ce patrimoine a été organisée samedi 4 février 2017 à Egliseneuve-d'Entraigues par le Syndicat mixte du Parc, à l'occasion de la journée mondiale des zones humides.

Une nouvelle rencontre sur les tourbières du Cézallier et de l'Artense à Eglineuve-d'Entraigues le 4 février 2017 - © SMPNRVA (P.Boichut)

Lors de cette manifestation qui a accueilli 70 personnes malgré la neige, Pierre Goubet (spécialiste des tourbières) a permis à tout un chacun de participer au débat et de prendre conscience de façon ludique de ce qui fait sens et qui représente encore les usages et les services rendus par les tourbières aujourd’hui. 

Le film « nos tourbières au quotidien » a été reçu avec enthousiasme, ce qui démontre l’intérêt de la démarche participative, début d’un plus long processus d’échanges, de partage et d’actions conjointes en faveur des tourbières et des acteurs locaux.

Le projet présenté par les acteurs eux-mêmes a quant à lui mis en exergue les actions phares proposées par les participants lors des ateliers . Toutes s'appuient sur l'envie de poursuivre les échanges et le partage de connaissances, mais aussi sur les 4 objectifs suivants :

  • répondre aux besoins locaux
  • connaître, reconnaître et valoriser la gestion locale
  • faire connaître les tourbières et sensibiliser
  • poursuivre le rôle d’interface joué par el Syndicat mixte du Parc.

Ces objectifs seront déclinés au niveau des trois échelles d’intervention adaptées aux besoins locaux : les sites (parcelles), les entités de gestion (communes, bassins versants…) et plus globalement le réseau de sites Artense Cézallier (ouvert au Massif Central). Sur cette base de réflexion, la suite du programme consiste en la rédaction précise de ces actions, la réalisation d'un porter à connaissances auprès des acteurs, le partage des savoirs et savoir-faire, ainsi que la valorisation des expériences locales positives.... 

La vidéo retraçant l'ensemble du projet


Tourbières >> Nos tourbières au quotidien (12 min) par Parc-des-Volcans

Vidéos par approches thématiques

Ce projet étant participatif, le Syndicat mixte du Parc remercie particulièrement  :
> la commune d’Egliseneuve-d’Entraigues pour la mise à disposition de la salle des fêtes, ainsi que son équipe technique et ses élus pour l’installation des supports l’accueil
> les partenaires qui se sont investis et ont ainsi favorisé l’émergence de ce projet partagé
> les habitants et autres participants qui ont accepté, depuis le début de la démarche, de témoigner et de participer à la conservation de savoirs et la valorisation de connaissances locales.

 

 

 

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 275

La démarche ?

Plus de 150 tourbières caractérisent le Cézallier et l’Artense dans le Parc des Volcans d’Auvergne. Outre la protection de certaines (en réserve naturelle par exemple…), leur préservation repose avant tout sur la volonté des acteurs locaux et le dialogue autour de leurs savoirs et pratiques (tourbage, chasse, pastoralisme…) liés à ce patrimoine commun.

L'enjeu est donc de savoir comment prendre en compte la vie quotidienne et les pratiques des habitants du Cézallier et de l’Artense pour la préservation des tourbières ? Pour tenter d'y répondre, le Syndicat mixte du Parc a proposé tout au long de l’année écoute et débats autour des savoirs et savoir-faire sur les tourbières.

La tourbière de Bourdouze à Compains (63) - © Marc Sagot / PNRVA

Fête des tourbières le 15 octobre 2016 : convivialité et partage

Par une journée radieuse, plus de 100 personnes se sont données rendez-vous à la Godivelle pour fêter les tourbières, apprendre, partager et dialoguer sur leur devenir intégrant les activités existantes.

Lire la suite