Accueil > Des actions > EDUCATION - CULTURE > Valorisation culturelle des patrimoines > Des rencontres avec les habitants du Cézallier et de l'Artense pour parler... tourbières.

Des rencontres avec les habitants du Cézallier et de l'Artense pour parler... tourbières.

le 2 mai 2016

Des rencontres organisées en mai dernier avec les habitants et les acteurs locaux du Cézallier et de l’Artense pour débattre de la situation et de l’avenir des tourbières lors de trois séries de trois ateliers participatifs, à Compains, Marcenat et Saint-Donat.

Échange sur les tourbières à Compains (atelier participatif du 12 mai 2016) - © SMPNRVA (P. Boichut)

Une densité de plus de 150 tourbières caractérise le Cézallier et l’Artense dans le Parc des Volcans d’Auvergne. Certaines sont protégées (Réserves naturelles, Espaces naturels sensibles, Natura 2000…). Mais leur préservation repose avant tout sur la volonté des acteurs locaux et le dialogue autour de leurs savoirs et pratiques (tourbage, chasse, pastoralisme…) liés à ce patrimoine commun.

Mais l'enjeu est avant tout de savoir comment prendre en compte la vie quotidienne et les pratiques des habitants du Cézallier et de l’Artense pour la préservation des tourbières ?

Pour tenter d'y répondre, le Syndicat mixte du parc naturel régional des Volcans d’Auvergne a proposé tout au long de l’année un espace d’écoute et de débats autour des savoirs et savoir-faire sur les tourbières : pour cela, la parole a été donnée aux propriétaires et gestionnaires des tourbières au sein de de trois séries de trois ateliers participatifs dans le Cézallier et l’Artense (les 12,13 mai – Compains, Marcenat, Saint-Donat - les 20,21 juin –La Godivelle, Landeyrat, Picherande - et le 29 septembre 2016 – à Saint-Donat).

Interview par Christophe Noiseux de France bleue Paysa d'Auvergne de Madame Jocelyne Mansana Maire de La Godivelle, au bord de la Tourbière de Picherande - © SMPNRVA

Concrètement, à partir des témoignages recueillis lors d’une quarantaine d’entretiens individuels préalables et de la collecte des savoirs locaux, ces ateliers participatifs ont permis aux élus, aux habitants, aux propriétaires et aux gestionnaires privés et publics, agricoles et forestiers, de la chasse... de parler des tourbières en 3 temps :
> partager leurs représentations et leurs savoirs sur les tourbières
> exprimer leurs attentes et leurs besoins pour prendre en compte leurs activités en vue d’assurer la préservation de ce patrimoine commun, sur ces espaces et sur la dynamique et la mise en œuvre d’un réseau de sites et d’acteurs
> définir des enjeux partagés et des propositions d’actions communes pour l’avenir.

Opération organisée par le syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne avec le concours financier de l’Europe GIP-Massif Central, l’Agence de l’Eau Adour Garonne et la Fondation de France.

 

 

Noter cet article : Nombre de votants : 219

Dernier atelier participatif du 29 sept. 2016 sur les tourbières

Retrouvez les témoignages et propositions recueillis par Christophe NOISEUX de France Bleue Pays d’Auvergne auprès des habitants, exploitants, élus... pour co-construire un programme d’actions visant la valorisation et la préservation des tourbières du Cézallier et de l’Artense. A écoutez toute la semaine du 10 au 14 octobre précédent la Fête des Tourbières le 15 octobre à la Godivelle à laquelle vous êtes conviés  !

Préservation des tourbières du Cézallier, la commune de La Godivelle se mobilise

La commune de La Godivelle s’engage aux côtés du Syndicat mixte du Parc pour la préservation et la valorisation des tourbières du Cézallier.

Lire la suite