Accueil > Bienvenue > Nous > Nous vivons dans un territoire > Réserves naturelles > Réserve naturelle nationale du Rocher de La Jaquette > Des milieux et des espèces préservés

Des milieux et des espèces préservés

Créée en 1976 pour la protection du Grand-duc d’Europe nichant dans les falaises, c’est aujourd’hui la richesse des milieux ouverts, notamment en rhopalocères et orthoptères, qui constitue l’un des enjeux majeurs de la Réserve naturelle.

 

Des chantiers de débroussaillage avec des groupes de bénévoles ou d'étudiants sont organisés ponctuellement - © Lione Pont / RNN

Gérée par le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne, la Réserve naturelle nationale du Rocher de la Jacquette a été créée en 1976 pour la protection du Grand-duc d’Europe nichant dans les falaises, c’est aujourd’hui la richesse des milieux ouverts, notamment en papillons et criquets et sauterelles, qui constitue l’un des enjeux majeurs de la Réserve naturelle.

Protéger, gérer et faire découvrir. Telles sont les trois missions de la Réserve naturelle nationale gérée par le Syndicat mixte du Parc. Un plan de gestion définit les grandes orientations et programme toutes les opérations prévues sur 5 ans : suivi écologique, gestion des habitats, accueil et information du public, surveillance, actions de recherches et gestion administrative.

Le plan de gestion 2007-2011 s’articule autour des 4 grands objectifs suivants :
>  réussir et conforter le retour du pâturage pour maintenir, voire améliorer la biodiversité des espaces agro-pastoraux (pelouses, landes, prairies)
>  assurer un suivi scientifique pour mesurer les impacts de la gestion, assurer la conservation des habitats rupestres et forestiers en libre évolution et évaluer les valeurs patrimoniales
>  augmenter les surfaces maitrisées autour de la Réserve afin de l’intégrer dans un réseau écologique de milieux ouverts et de vieilles forêts de la vallée de la Rentière
>  faire vivre la Réserve naturelle par l’information locale et la communication des résultats scientifiques.

Pâturage du troupeau de brebis dans la Réserve naturelle nationale du Rocher de La Jaquette - © L.Pont RNNRJ / SMPNRVA

Des moutons au secours de la biodiversité ! Pour assurer la tranquillité des lieux, le choix a été fait dans les années 1970 de ne pas intervenir et de laisser évoluer naturellement les milieux. Mais les coteaux s’embroussaillent petit à petit, menaçant la richesse en papillons, sauterelles et criquets, principalement liés aux milieux ouverts.

Depuis 2004, des moutons reviennent chaque été pâturer la Réserve. Objectif : maintenir la végétation basse des prairies et pelouses sèches et faire régresser les fourrés.

Cette gestion éco-pastorale est accompagnée par quelques travaux de débroussaillage.

Noter cet article : Nombre de votants : 248

Fiche d'identité

Création : arrêté de 1976
Superficie : 18 hectares (+18 associés)
Altitude : 900 - 1100 m (étage montagnard)
Commune : Mazoires (63)
Espèces recensées : plus de 1200, dont 600 insectes, 80 oiseaux, 400 plantes
Particularités : plus de 110 espèces de papillons de jour ont été observées sur la Réserve, soit près des 3/4 de celles connues dans le Puy-de-Dôme ! et 40 espèces de sauterelles et criquets

Contact

Réserve naturelle nationale du Rocher de la Jaquette
Le Bourg – 63850 La Godivelle
Tél. : 04 73 71 78 12
Email

Mieux connaître la réserve

Des paysages et une biodiversité remarquables
> Visiter la Réserve du Rocher de la Jaquette
Des infos concernant La Jaquette
> Documents et cartes