Accueil > Agir > Le Syndicat mixte du Parc > Actualité, délibérations, marchés, communiqués, emplois et stages > Vie institutionnelle > Archives actualités institutionnelles > Décisions du BUREAU syndical du Parc du 26 février 2015 > Pour la réalisation de travaux et la mise à disposition de points d'abreuvement au lac de Bourdouze

Pour la réalisation de travaux et la mise à disposition de points d'abreuvement au lac de Bourdouze

le 26 mai 2015

D’origine glaciaire et en partie comblé par une tourbière, le lac de Bourdouze est sensible aux apports en nutriments provenant du bassin versant par sa faible profondeur. Il s'avère concerné par une problématique liée à la fois à la fréquentation du public et l’abreuvement du bétail, qui renforcent l’érosion des berges, le transfert de sédiments, de matière organique et de nutriments.

Lac tourbière de Bourdouze - © SMPNRVA (p. Boichut)

Intégré au périmètre du contrat territorial des lacs de la tête de bassin de la couze Pavin ainsi qu’au réseau Natura 2000 du Cézallier, le lac de Bourdouze présente un état écologique établi comme médiocre à moyen en 2005 au regard de la Directive Cadre sur l'Eau. Si cette évaluation reste ponctuelle, ce milieu est néanmoins sensible aux apports en nutriments provenant du bassin versant par sa faible profondeur, ainsi qu'aux impacts de la fréquentation touristique.

Aussi, dans le cadre de l'animation de ce contrat, le Syndicat mixte du Parc propose plusieurs solutions, en accord avec les exploitants agricoles et propriétaires concernés :

  • l'installation de points d’abreuvement non impactants pour la ressource en eau pour supprimer l’accès direct au lac du bétail et la limitation du piétinement des ruisseaux
  • le déplacement du chemin de Grande Randonnée, l'aménagement d'un parking en bordure de la Route Départementale, ainsi qu'un meilleur respect de l’arrêté municipal réglementant la circulation des véhicules à moteur en espace naturel pour réduire l’érosion accrue des sols et limiter le risque de pollution accidentelle (hydrocarbure). Demandée par le propriétaire et les gestionnaires du site, cette démarche est le fruit d'une réflexion animée par le Syndicat mixte du Parc naturel régional reposant notamment sur l'animation d'un comité de pilotage représentant les intérêts de toutes les parties en présence et la réalisation d'une étude paysagère d’intégration des équipements.
  • l'élimination de la cabane en ruine.

L'organisation de ces travaux en accord avec l'exploitant de la parcelle fait l'objet d'une convention adoptée par le Bureau syndical du Parc du 26 février 2015.

Noter cet article : Nombre de votants : 412

DelibBS_26fev2015_LacBourdouze (pdf - 1,44 Mo)

Des aménagements pour préserver le lac-tourbière de Bourdouze

Situé sur la commune de Besse-Sainte-Anastaise dans le Cézallier, le lac de Bourdouze constitue un patrimoine naturel important du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne.

Lire la suite