Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Tourisme et loisirs de nature > Accueil des manifestations sportives

Accueil des manifestations sportives

Le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne est consulté, pour avis par la Préfecture, sur les itinéraires de manifestations sportives qui se déroulent sur le territoire. Dans ce cadre, gardes-nature et chargés de mission examinent, le plus en amont possible les parcours et conseillent les organisateurs sur les pratiques envisagées...

Course de VTT dans le Parc des Volcans d'Auvergne - © SMPNRVA

Compte tenu de l’étendue importante du territoire, de son caractère rural et de ses nombreuses spécificités patrimoniales, les activités de pleine nature - souvent à caractère sportif- constituent un mode attractif pour la découverte du Parc et génèrent parfois des emplois et des retombées économiques indiscutables.

Mais il s'avère tout aussi important de veiller à l’adaptation des pratiques et à l’organisation de ces activités sans mettre en péril ces richesses naturelles, ainsi que des autres usages locaux, en raison :
> de la fragilité de ressources naturelles du territoire remarquables et parfois rares
> de l’importante fréquentation de sites notamment phares des Volcans d'Auvergne (notamment dans la Chaîne des Puys, le Massif du Sancy et les Monts du cantal...)
> de la fragilité de leurs sols volcaniques
> de l'importance des activités d'estives notamment.

Instruction et conseils

Sur l'ensemble du territoire français, la réglementation nationale prévoit une procédure administrative pour l’autorisation ou la déclaration préalable des manifestations sportives (en fonction notamment du nombre de participants). Cette procédure est d'autant plus précise lorsque la manifestation envisagée concerne un espace dépend d'un régime particulier, voire prescriptif, en termes de gestion (site classé, site Natura 2000...).

Dans ce cadre, l’État consulte le Syndicat mixte du Parc pour avis, au regard de son expertise de terrain et de la gestion de sites remarquables qui lui est confiée. En lien avec l’État, sa mission est alors de conseiller et de responsabiliser les organisateurs de ces évènements pour qu’ils proposent des modalités respectueuses :

  • Signalétique en plâtre - © SMPNRVA

    vérification que les parcours envisagés soient adaptés au regard du statut des chemins, de situation dans une zone réglementée/gérée ou non*, du risque potentiel de dérangement de la faune, de l'état des sols (ne pas envisager de secteurs trop sensibles au piétinement, érodés, espèces remarquables ; choisir des chemins faisant l'objet d'une convention de passage, ne pas emprunter de monotraces / sentes dans les pentes...)
  • identification des risques de conflits avec d'autres usages locaux (pastoralisme, exploitation forestière, habitat…) pouvant être impactés
  • recommandation pour la pose d'une signalétique temporaire : pas d'utilisation de peinture (car indélébile et pouvant par la suite être confondue avec une signalisation de sentier PR ou GR), peinture en aérosol à éviter (privilégier la craie en bombe ou le plâtre, au sol), rubalise non clouée ou collée, balisage et dé-balisage à réaliser de préférence par un moyen non motorisé dans les 48h00 et qui précèdent et suivent le déroulement de la manifestation sportive
  • gestion optimisée des fournitures et déchets : choix de matériaux recyclables et/ou d'éco-cups réutilisables, installation de poubelles de tri, enlèvement de tout détritus en particulier sur les points de contrôle et de ravitaillement…)
  • engagement à réaliser une communication invitant les participants à adopter des comportements adaptés (chiens en laisse, ne pas déranger les troupeaux, ne pas jeter papiers et autres détritus dans la nature, remporter ses déchets, ne pas sortir des sentiers du parcours…)
  • information des communes afin de prendre connaissance de la réglementation encadrant la circulation des véhicules terrestres en espaces naturels ; seules les communes concernées sont habilitées à autoriser la circulation de véhicules à moteur hors des voies goudronnées traditionnelles (routes nationales, départementales, communales), le hors-piste restant, quant à lui, rigoureusement interdit
  • obtention des autorisations de passage de tous les propriétaires concernés par le circuit (sachant que le statut foncier peut varier sur un même tronçon).

* Des situations particulières

Natura 2000 : dans le cas d'une manifestation de 500 plus de participants prévue sur une seule commune en traversant un site Natura 2000 en dehors des voies publiques de circulations (chemin ruraux et routes), l'organisateur doit obligatoirement transmettre au maire de la commune concernée une évaluation d’incidence pour les projets ayant lieu dans cet espace Natura 2000.

Traversé d’un cours d’eau (en référence au Code du sport, loi sur l'eau...) : l’organisateur d’une manifestation motorisée ou non motorisée doit obligatoirement installer une passerelle pour toute traversé de cours d’eau.

Réserves naturelles : contacter le conservateur de la réserve

Contacter le Syndicat mixte du Parc en amont

Afin de veiller à proposer une manifestation dans ces conditions respectueuses des sites et des usages, le Syndicat mixte du Parc encourage vivement les organisateurs à le contacter le plus en amont possible et :

> lui fournir un dossier indiquant les tracés de façon précise si possible sur informatique et à l'aide d'un GPS (format GPX, KML… pour faciliter la consultation et partager des remarques/modifications nécessaires via des sites de partage ou par mail)

> ne pas rendre visible les parcours en amont par les participants.

Malle pour une éco-manifestation sportive non motorisée dans le PNRVA - © SMPNRVA

Ces événements étant souvent reconduits d'une année sur l'autre, le Syndicat mixte du Parc propose leur inscription volontaire dans une démarche de progrès qu'il accompagne au titre de " manifestation sportive partenaire du Parc ".

 

Noter cet article : Nombre de votants : 6

Proposer une manifestation sportive partenaire du Parc

Le Syndicat mixte du Parc accompagne les organisateurs de manifestations sportives non motorisées souhaitant s’engager dans une démarche éco-responsable.

Lire la suite

Circuler dans le Parc

En raison de ses richesses naturelles remarquables, le territoire du Parc est extrêmement fragile notamment vis-à-vis de la circulation de véhicules motorisés. Quelles précautions prendre ? Qui contacter ?

Lire la suite