Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Réserves et sites naturels > Chaîne des Puys > Actualités > Chaîne des Puys et Faille de Limagne > La Chaîne des Puys / faille de Limagne : un Patrimoine mondial

La Chaîne des Puys / faille de Limagne : un Patrimoine mondial

le 31 mai 2018

Son inscription à l'Unesco est le fruit de plus de 40 ans de gestion locale.

La Chaîne des Puys - © SMPNRVA (P. Boichut)

L'inscription de la Chaîne des Puys - faille de Limagne à l'Unesco est le fruit de plus de 40 ans de gestion locale, avec la création en 1977 du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, le classement en 2000 de la Chaîne des Puys au titre des paysages et la labellisation en 2008 Grand Site de France du puy de Dôme...

Un phénomène géologique majeur : la rupture d’un continent.

La Chaîne des Puys - faille de Limagne constitue le cœur et la frange des Monts Dômes, région naturelle située au nord du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne. La Chaîne des Puys est facilement reconnaissable : un alignement du nord au sud, cônes, dômes et coulées qui donne à ce site naturel un caractère unique.

Mais la Valeur Universelle Exceptionnelle fondatrice de l’inscription de la Chaîne des Puys - faille de Limagne au Patrimoine mondial réside, comme aucun autre site auparavant, dans un phénomène géologique majeur, à apprécier dans son intégralité : la rupture d’un continent.

Grande faille, bassin d’effondrement, remarquable alignement de volcans et plateau surélevé. Toutes ces formations géologiques et leur articulation spatiale permettent de suivre le déroulé chronologique complet d’un rift. On peut ainsi lire dans le paysage comment la croute terrestre s’est fracturée, effondrée, laissant remonter magmas et surélevant massivement la surface.

Une gestion d'ensemble du bien

Si ce projet Unesco est né il y a 11 ans, la nécessité de protéger la Chaîne des Puys est bien antérieure. L’inscription au patrimoine mondial s’appuie ainsi sur 40 ans d’actions de gestion par le syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne : s'agissant d'un site naturel emblématique français, le tourisme y est déjà présent et le Syndicat mixte du Parc - entre autres - a appris à le gérer pour préserver ses caractéristiques et son intégrité.

L'inscription Unesco s'appuie en effet sur un projet global de gestion déjà mis en œuvre en faveur de ce territoire. Prévu dans la charte du Parc, il a été préparé par le Département et le syndicat mixte dès 2015 en lien avec ses partenaires et engage concrètement le Département du Puy-de-Dôme, la Région Auvergne Rhône-Alpes, l’État et Clermont Auvergne Métropole dans l’organisation d'une série de mesures à prendre et leur financement.

Il vise à concilier développement et préservation de ce patrimoine, en veillant particulièrement à ce que le tourisme devienne davantage responsable et s'inscrive pleinement dans les valeurs de la Charte européenne du tourisme durable auquel adhère le Parc, ainsi qu’en accompagnant les activités traditionnelles comme le pastoralisme et l’exploitation forestière. Chaque action doit avoir en vue le maintien du bon état écologique global.

Le syndicat mixte du Parc souhaite une réelle prise de conscience de ce qu’est ce territoire : un site naturel et habité où il faut vivre l’exceptionnel au quotidien, un bien remarquable à respecter et à transmettre aux générations futures.

En tous ces points, les objectifs de cette gestion rejoignent totalement la vocation première du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne. Articulés en trois grands axes, il doit garantir la protection les différents aspects fondant la valeur universelle exceptionnelle du bien, dans un souci de développement local durable et de partage des connaissances en lien avec les missions de l’UNESCO :

  • axe 1 : préserver l’intégrité et la lisibilité des édifices géologiques et des paysages et agir sur les activités qui les façonnent
  • axe 2 : gérer la fréquentation, le tourisme et concilier les usages
  • axe 3 : partager, accroître et transmettre les connaissances scientifiques et locales au service d’une gestion concertée du bien.

Les actions qui en découlent sont transversales (sensibilisation, surveillance, communication, outil d’accueil des visiteurs, accompagnement de l’agriculture et de la sylviculture, gestion des déplacements) ou portent sur certains édifices ou secteurs cibles (mise en valeur paysagère, lutte contre l’érosion, gestion des flux et des visiteurs, des projets structurants...).

Une démarche partenariale

En application de ce plan de gestion, le Syndicat mixte du Parc se consacre activement aux actions de terrain (animation, surveillance, médiation, travaux, entretien, étude et suivis...). Et c’est dans un état d’esprit très collaboratif qu'il agit ainsi avec le Département du Puy-de-Dôme.

Serge Pichot, 3e vice-président du Département en charge de l'aménagement du territoire, a conforté cette vision d'avenir lors du comité syndical du Parc réuni le 5 juillet dernier : "je suis le premier à reconnaître le rôle clé qu'a joué le Parc des Volcans dans la préparation et l'animation du plan de gestion du site. S'il est inscrit aujourd'hui à l'Unesco, c'est aussi parce que ce plan de gestion a déjà été initié et que l'on en voit aujourd’hui très clairement les effets dans le paysage. Cela a aussi sans nul doute joué dans la décision favorable qu'a rendu l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Et je ne vois pas comment, demain, l’on pourrait continuer à être reconnu si nous n’avons pas le Parc à nos côtés pour animer le plan de gestion. Le Parc sera dans les années à venir l’un acteur clé dans l'animation de l’inscription ."

 

, avec la création en 1977 du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, le classement en 2000 de la Chaîne des Puys au titre des paysages et la labellisation en 2008 Grand Site de France du puy de Dôme...

Noter cet article : Nombre de votants : 87

Chaîne des Puys

L’emblématique Chaîne des Puys composée de plus de 80 volcans aux formes harmonieuses, dont le puy de Dôme (1 465 m), Grand Site de France ® depuis 2008...

Lire la suite

Chaîne des Puys, 13 ans d'actions conduites par le Parc

A la veille de la décision de l’Unesco, le Syndicat mixte du Parc dresse un bilan de son engagement sur ce site naturel majeur...

Lire la suite