Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Forêt et filières bois > Gestion forestière et valorisation du bois

Gestion forestière et valorisation du bois

Accompagner durablement les filières du bois pour favoriser une plus-value locale, dans le respect de la ressource et de ses richesses biologiques...

    

Hêtraie de la forêt du Pavin - © PNRVA

Gérer et exploiter durablement la forêt

Les milieux forestiers, milieux naturels et supports d’activités humaines, présentent des situations variables (peuplements divers, histoire et type de gestion varié…) et sont soumis à des évolutions non totalement maitrisables (changement climatique, cours du bois...).

Au regard de ces situations et des enjeux paysagers, économiques, écologiques, sociaux et culturels, l’activité des forestiers nécessite l’adoption de pratiques adaptées :

  • intégration de la biodiversité à la gestion
  • prise en compte des impacts paysagers
  • conciliation des usages économiques, récréatifs et scientifiques
  • renouvellement de plantations (sur les parcelles boisées arrivées à maturité) en favorisant les essences locales
  • valorisation d’une sylviculture continue.

Les gardes nature du Syndicat mixte du Parc réalisent des relevés de terrain, avec l’appui de l’Office National des Forêts. - © SMPNRVA

L’exploitation forestière fait face à un fort engouement, notamment du bois énergie ; il convient de veiller au bon équilibre des missions que remplit la forêt. Elle constitue un écosystème riche et viable, patrimoine à part entière d’un territoire et de ses spécificités. C’est dans ce défi et celui du changement climatique annoncé que doivent s’exprimer les connaissances et les savoir-faire des forestiers et des scientifiques.

Accompagner les filières du bois

A la croisée des enjeux du territoire, l’exploitation de la ressource forestière constitue une réelle opportunité. Les filières du bois comptent aujourd’hui plus de nombreuses entreprises sur le Parc, attestant ainsi de leur importance pour l’économie locale. L’organisation et le soutien de ces filières est l’une des clés de leur pérennité. Il s’agit de faciliter les flux entre producteurs, gestionnaires et transformateurs pour assurer un approvisionnement efficace en bois et une plus-value économique locale.

Développer les filières du bois de construction et du bois d’œuvre
Les scieries locales peuvent être amenées à faire évoluer leurs outils de transformation. Innover et promouvoir de nouvelles valorisations du bois local de différentes qualités constitue également une voie d’avenir. La valorisation de produits de qualité et locaux est également nécessaire.

Structurer la filière du bois énergie
Le bois énergie connaît un regain d’intérêt face à la perspective d’une pénurie des énergies fossiles. Sa structuration s’appuie notamment :

  • sur la mise en place de politiques territoriales : chartes forestières de territoire, plans d'approvisionnement territoriaux (contribuant à l’adéquation entre la demande et l’offre en bois)…
  • en aval, sur le développement des modes collectifs de chauffage au bois (réseaux de chaleur bois).

 

Noter cet article : Nombre de votants : 24

Documents

Dossier sur la forêt - Magazine du Parc n°19

n°19 hiver 2011 (pdf - 3,29 Mo)

Guide pratique à l'attention des propriétaires forestiers de la Chaîne des Puys

Exploiter la forêt en Chaîne des Puys (pdf - 2,02 Mo)