Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Energie et mobilités > Energies renouvelables

Energies renouvelables

Le territoire du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne dispose d’importantes ressources naturelles (bois, soleil, vent, eau…) qui constituent de forts potentiels pour contribuer à la production d’énergies renouvelables.

Toiture photovoltaïque de la Maison du Puy Mary Grand site - © Studio des 2 prairies Eve Hilaire

En 2010, environ 21 % de l’énergie consommée localement était produite sur le territoire du Parc. Il s’agit essentiellement d’énergie hydroélectrique et de production de chaleur issue de la biomasse. Le territoire est donc soumis à une forte dépendance aux énergies fossiles (79 %).

L’objectif est de contribuer à la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) à travers la maîtrise de la production d’énergies renouvelables sur le territoire. Mais les patrimoines remarquables et fragiles du territoire, qui fondent son classement en parc naturel régional, nécessite de tenir compte de spécificités paysagères et environnementaux, ainsi que d'activités économiques existantes (agriculture et tourisme notamment).

Afin de répondre à ces enjeux, les signataires de la charte s’engagent à :

  • privilégier la recherche d’économies d’énergies avant d’engager / de favoriser tout projet important de production énergétique
  • ne pas contribuer à la production d’énergies non renouvelables (le territoire n’ayant pas vocation à être exploité en gaz de schistes, gaz non conventionnels, charbon… du fait de ses spécificités environnementales et pysagères)
  • encourager, dans les conditions suivantes, le développement maîtrisé d’un bouquet d’énergies renouvelables visant comme cap pour 2025 une production équivalente à au moins 30 % des énergies consommées.

Ainsi, les signataires de la charte privilégient :

> le solaire-thermique et le solaire-photovoltaïque sur faible surface de toiture

> la géothermie individuelle, ainsi que de la géothermie profonde, celle-ci supposant l’étude des potentialités et des modalités d’exploitation de la ressource au regard des spécificités du territoire et de la nécessaire conciliation avec les autres usages

> le bois-énergie induisant l’installation de réseaux de chaleur collectifs, en veillant à la pérennité et la gestion durable de la ressource (intégrer les enjeux environnementaux, paysagers et récréatifs) et en favorisant une approche territorialisée de la filière bois-énergie adaptée au marché local ; en parallèle, ils recommandent l’amélioration de la performance thermique des logements pour optimiser les modes de chauffage.

> la méthanisation, en soutenant dans un premier temps les projets expérimentaux qui visent la valorisation énergétique des sous-pro-duits de la transformation fromagère et des déchets liés à l’élevage : lactosérum, lisier, déchets verts, matières issues des cultures de céréales et des fourrages…

Concernant les autres productions d’énergies renouvelables pouvant impacter de façon importante les patrimoines et au titre de l’intérêt général du territoire Parc, les signataires de la charte :

. s’assurent du respect de ces patrimoines qui fondent le classement du Parc et des activités qui en dépendent, dans le cadre des projets et de leurs politiques ( extrait de la charte 2013>2025 relatif à la vulnérabilité du territoire vis-à-vis de développement éolien et photovoltaïque )

. veillent au démantèlement des installations obsolètes et à la remise en état des lieux, dans la mesure des possibilités et des réglementations en vigueur

. incitent à la recherche d’amélioration de la performance des équipements hydroélectriques existants qui le nécessitent au plan énergétique, mais également en termes de « transparences » des ouvrages

. attirent l’attention, pour les demandes d’installation de nouveaux équipements hydroélectriques, sur la nécessité de ne pas mettre en péril la trame bleue, ni l’atteinte du bon ou très bon état écologique des cours d’eau à forte valeur patrimoniale.

 

Noter cet article : Nombre de votants : 15

Contact au Syndicat mixte du Parc

Pôle "Urbanisme, paysage et énergie"