Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Eau, lacs et tourbières > Tourbières du Cézallier et de l'Artense, parlons-en ! > Actualités > Les tourbières, un atout pour demain

Les tourbières, un atout pour demain

Le Parc propose une conférence-débat sur les tourbières et leurs atouts face au changement climatique, le jeudi 13 février à Besse-Saint-Anastaise.

Quels sont leurs atouts face aux défis du changement climatique ou de la préservation de la biodiversité ? Des scientifiques vous diront tout de ces incroyables pièges à carbone et vous feront également découvrir les tourbières du Morvan. Pour le Syndicat mixte du Parc, c’est la reconnaissance internationale des tourbières du Cézallier et de l’Artense qui est aujourd’hui en jeu et fera l’objet d’échanges avec le public.

Un atout majeur face aux défis écologiques

En Auvergne comme ailleurs, les effets du changement climatiques se font ressentir. Sécheresses répétées, canicules, hivers doux... les activités économiques et la vie quotidienne des habitants sont touchés.

Avec les forêts, les tourbières constituent une ressource très précieuse pour lutter contre ces phénomènes. Elles peuvent stocker l’eau pendant les périodes pluvieuses et la restituer progressivement au bénéfice des nappes phréatiques et des cours d’eau pendant les périodes sèches. En tant que puits de carbone naturels, elles contribuent à atténuer le réchauffement climatique global.

De plus, à condition qu’elles ne soient pas dégradées, les tourbières ont un rôle primordial : la transformation progressive de la végétation en tourbe accumule pendant des milliers d’années des quantités importantes de carbone. À l’échelle mondiale, les tourbières ne couvrent que 3 % de la surface terrestre mais stockent deux fois plus de carbone que les forêts (30 % de la surface terrestre).

Préserver ensemble les tourbières du Cézallier et de l’Artense

Depuis 2016, le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne anime un réseau d’acteurs et de sites des tourbières de l’Artense et du Cézallier. Après la collecte des savoirs locaux sur les tourbières et plusieurs série d’ateliers de réflexion, une nouvelle étape est engagée avec la candidature de labellisation RAMSAR. C’est une reconnaissance internationale de l’importance majeure de ces tourbières.

Cette conférence-débat s’inscrit dans cette démarche, en proposant aux habitants, acteurs locaux, scientifiques et gestionnaires de partager une culture commune sur les tourbières.

AU PROGRAMME :

Cette conférence-débat est organisée à l'occasion de la journée mondiale des zones humides .

Entrée libre et gratuite
Informations : 04 73 65 64 00
www.parcdesvolcans.fr/tourbieres-parlons-en

Noter cet article : Nombre de votants : 45