Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Eau, lacs et tourbières > Actualités > eau et milieux aquatiques > Concours général des prairies fleuries 2018

Concours général des prairies fleuries 2018

Après 7 éditions proposées par le Syndicat mixte du Parc les années précédentes, le SIGAL prend le relais et organise le concours général agricole 2018 des prairies fleuries.

Prairie du GAEC du Puy du Loup lauréate au Concours de prairies fleuries 2016 - © SMPNRVA

Le Syndicat Intercommunal de Gestion de l'Alagnon et de ses Affluents (SIGAL) œuvre pour la qualité de l’eau et des rivières du bassin de l’Alagnon.

Depuis  deux  ans,  il  renforce  son  action  en  développant  de  nouveaux  outils  concrets  aux côtés des agriculteurs, et en partenariat étroit avec les organisations professionnelles agricoles. Ainsi, plus de 60 diagnostics d’exploitation ont été réalisés en 2016-2017, grâce auxquels plus de 80 exploitants ont pu bénéficier des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC), pour un montant de 1,4 million d’euros (aides FEADER, Agence de l’Eau Loire Bretagne, Etat).
Avec l’organisation de ce concours, le SIGAL et ses partenaires souhaitent étendre leur appui aux acteurs du monde agricole, avec pour objectif d’améliorer la qualité des eaux de l’Alagnon et ses affluents. En effet, une gestion équilibrée des prairies naturelles contribue à préserver la qualité de  l’eau,  et  de  la  biodiversité. Or, les prairies naturelles constituent plus des deux tiers du bassin ; elles constituent des éléments du paysage agricole indispensables à une bonne qualité de l'eau et au maintien de la biodiversité. La diversité des prairies est également un gage de qualité des produits agricoles.

C'est donc dans le but de valoriser les pratiques agricoles et leur lien avec les produits du terroir que le SIGAL organise cette année le concours prairies fleuries pour le bassin versant de l'Alagnon.

Du 1er avril au 31 mai 2018, les inscriptions des exploitants agricoles sont ouvertes. Le concours est ouvert aux personnes physiques ou morales exerçant une activité agricole dont le siège est situé sur la partie cantalienne du bassin versant de l’Alagnon concerné par les cours d’eau de l’Allanche, de l’Arcueil et de l’Alagnonnette et possédant un atelier d’élevage d’un minimum de 5 UGB.

> Découvrir le concours ( modalités d'inscription, déroulement... ) et son règlement .

Renseignements et inscriptions auprès de David Olagnol animateur agro-environnement du SIGAL
tél. 04 71 23 19 84 - mail

 

 

 

Prairie fleurie ?

Au sens du concours, contrairement aux jachères fleuries en lisière des champs cultivés, les prairies « fleuries » sont des herbages non semés, riches en espèces,  fauchés ou pâturés pour nourrir le bétail. Ces surfaces sont peu ou pas mécanisables ; leur valorisation s’effectue par le pâturage des animaux.

Prairies fleuries et fromage fermier : regards croisés en 2016

Le Parc et les producteurs de Fourme fermière de Rochefort-Montagne se sont retrouvés autour du concours général agricole des prairies fleuries. L’objectif est d’échanger avec ces éleveurs autour de l’équilibre agro-écologique des parcelles qu’ils valorisent. A l’occasion de la remise des prix du concours, agriculteurs, membres du jury et élus se sont réunis autour d’une dégustation commentée de la production fromagère des participants, en mettant en avant le lien entre l’herbe et le fromage.

Lire la suite