Accueil > Agir > Des enjeux, des actions > Agriculture et produits > Actualités > agriculture et produits agricoles > Patou’ch aux troupeaux !

Patou’ch aux troupeaux !

C’est le nom de l’association créée par des éleveurs du Puy-de-Dôme pour la défense du pastoralisme et l’utilisation traditionnelle des chiens de protection en Massif central.

Patou (Agrandir l'image). Le Patou, chien de protection des troupeaux - © Association Patou-ch aux troupeaux

Dans un contexte d'évolution de la prédation sur les troupeaux dans le Massif central, la demande en moyens de protection des troupeaux est croissante. Il est essentiel de former un collectif local d'éleveurs et d'apporter du conseil, un appui et un soutien à tous les professionnels s'intéressant aux chiens de protections de troupeau.

Un chien de protection met de 2 à 3 ans pour être réellement opérationnel, il est donc indispensable pour l’éleveur d'anticiper son arrivée et son éducation. L'acquisition d'un chien de protection nécessite de la formation et de l'implication de la part du naisseur et de l'éleveur : le travail d’éducation du chien est fondamental pour obtenir un chien de protection fortement attaché à son troupeau, dissuasif, équilibré et sociabilisé. Par la suite, il devient un atout précieux et un réel compagnon des animaux protégés mais aussi de l'éleveur ou du berger.

L'association Patou'ch aux troupeaux a un rôle d'information dans un premier temps, puis met en relation les utilisateurs ou futurs utilisateurs de chien de protection. Des techniciens apporteront un suivi individualisé depuis le choix du chiot et pendant tout le travail d'intégration et d’éducation du chien dans le troupeau. Des formations à destination des utilisateurs ou futurs utilisateurs de chiens de protection seront également régulièrement organisées. Ces travaux se feront en partenariat avec les organismes en place.

Mais le rôle de l'association ne s'arrête pas là. Plus largement, son travail est de sensibiliser, informer et communiquer avec les institutions ainsi que tous les acteurs du pastoralisme et du tourisme qui sont en relation de près ou de loin avec les chiens de protection. L'objectif étant de garantir une image positive du chien de protection par une cohabitation sereine et un partage du territoire avec tous.

Pour information, en Auvergne, plusieurs départements ont ouvert l'accès aux aides à la protection des troupeaux (une partie de la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme et le Cantal). Cela donne la possibilité aux éleveurs des communes classées "cercle 3"qui possèdent un chien de protection, ou qui veulent en acheter un, de recevoir une aide à l'achat, à l'entretien ainsi que le financement d'un suivi individualisé et des formations. Dans les communes classées en "cercle 2" (Haute-Loire et Cantal) ou en "cercle 1" (Cantal) les éleveurs peuvent demander une aide pour le financement de matériel de clôtures électriques ou pour l'emploi de bergers.

Le dossier est à renvoyer, avant le 30 juin 2020 pour le Puy-de-Dôme, à la DDT de son département (dossier disponible sur https://www.europe-en-auvergnerhonealpes.eu/appel-projet/soutien-la-lutte-contre-la-predation-0 ou en contactant la DDT de votre département)

Contacts de l’association

Site internet http://www.patouchauxtroupeaux.fr
Adresse mail :
Claire MADELEINE-PERDRILLAT, présidente, secteur Combrailles : 06 82 33 01 45
Anouk ONDET, secrétaire, secteur Sancy : 06 58 07 87 22
Laëtitia MENEUVRIER, trésorière, secteur Forez : 06 23 60 61 22

 

Logo Patou'ch aux troupeaux (Agrandir l'image).
Noter cet article : Nombre de votants : 0

Recommandations pour la traversée d'estives lors de randonnées...

Le territoire du Parc est sillonné par plusieurs centaines de kilomètres de chemins balisés, de la micro balade (environ moins d’1 h 30 de marche) aux sentiers plus classiques. Quelques recommandations lorsque l'on traverse une estive...

Lire la suite