Accueil > Actualités du territoire > Archives actualités > Le GAEC des Myosotis et le GAEC du Verseau, lauréats du 5e Concours des prairies fleuries

Le GAEC des Myosotis et le GAEC du Verseau, lauréats du 5e Concours des prairies fleuries

Le 4 juillet, le Parc a décerné le 1er prix à M. et Mme Rigaud , éleveurs au Vernet-Sainte-Marguerite et le prix spécial à  M. Béraud , éleveur à Perpezat.

Le concours était ouvert cette année aux éleveurs exploitant les parcelles du domaine de Montlosier, siège administratif du Parc, sur la commune d’Aydat dans le Puy-de-Dôme.
Deux prix ont été remis le 4 juillet à la Maison du Parc par Roger Gardes, Président du Parc des Volcans d’Auvergne, et Hélène Géronimi, Sous-préfète du Puy-de-Dôme (arrondissement d’Issoire), en présence des 6 agriculteurs participants, des membres du jury, des élus du Parc et représentants d’organismes partenaires.

2014-07-04-CAPF2014-remise-prix (13)-2 (Agrandir l'image). De gauche à droite : Géraldine Dupic, conseillère fourrage, chambre agriculture du Puy-de-Dôme, membre du jury | Hélène Géronimi, Sous-préfète du Puy-de-Dôme | Dominique Béraud, GAEC du Verseau, prix spécial | M. et Mme RIGAUD, GAEC des Myosotis, 1er prix | Roger Gardes, Pdt du Parc | Eric Vallé, conservateur de la Réserve naturelle de la Vallée de Chaudefour, membre du jury. - © PNRVA

1er Prix

Prairie pâturée présentant le meilleur équilibre agri-écologique
M. et Mme RIGAUD, GAEC des Myosotis, agriculteurs au Vernet-Sainte-Marguerite,
récompensé d’un prix d’un montant de 400 €.

M. et Mme Rigaud travaillent avec leur fils à Ludières. Ils élèvent 120 vaches laitières de races Montbéliardes, Abondance et Brunes des Alpes, et produisent du saint-nectaire.
La parcelle de Montlosier est située à 13km du siège d’exploitation. Ils y font pâturer une dizaine de vaches taries pendant l’été. Le jury a souhaité récompenser le bon équilibre de cette prairie : très bonne productivité et qualité du fourrage, très bonne fonctionnalité écologique de la parcelle (plus d’une cinquantaine d’espèces qui confèrent une grande souplesse d’exploitation), bonne valeur apicole et présence d’arbres isolés utiles au troupeau et à la faune sauvage.
La prairie de M. et Mme Rigaud représentera le territoire du Parc des Volcans d’Auvergne pour concourir au niveau national.

Prix Spécial

Prairie de pâture et de fauche présentant la meilleure utilisation du potentiel fourrager de la parcelle
Dominique Béraud, GAEC du Verseau, agriculteur à Perpezat,
récompensé d’un prix d’un montant de 300 €.

M. BERAUD élève des vaches de race Prim’Holstein à Perpezat, en agriculture biologique. Il y a quelques années, un associé l’a rejoint pour former le GAEC du Verseau, ce qui a permis de démarrer une activité de transformation fromagère. Le GAEC produit ainsi de la Fourme de Rochefort, vendue en direct dans plusieurs marchés et AMAP.
La parcelle de M. Béraud à Montlosier est d’abord pâturée de façon précoce au printemps, puis fauchée en juillet, puis le regain est pâturé à l’automne. Outre la très bonne diversité floristique observée sur la parcelle, ce prix spécial récompense ce mode de conduite de la parcelle, qui, en utilisant la ressource fourragère de façon précoce, permet d’optimiser la valeur alimentaire des espèces végétales présentes.

Prochaine étape à Paris

Une remise des prix nationale sera organisée à l’automne, à Paris, sous l’égide du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer et de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA).
Les prix nationaux seront attribués par les organisateurs du concours, un jury « national » se prononcera, lors du concours général, sur l’ensemble des parcelles lauréates des territoires.

De leur côté, les participants au concours 2013 se sont retrouvés le temps d’une formation sur les plantes indicatrices le 27 mai à Marchastel (15).

Les participants

  • Michel CELLIER-COURTIL, EARL de la Pereire à Saint-Saturnin : vaches allaitantes de race Aubrac
  • Dominique BERAUD, GAEC du Verseau à Perpezat : vaches laitières de race Prim Holstein avec transformation fromagère (fourme de Rochefort)
  • Exploitation du Lycée Professionnel Agricole de Rochefort-Montagne : brebis allaitantes de race Rava
  • Michel et Philippe GIRAUD, GAEC du Puy Giroux à Chanonat : vaches allaitantes de race Limousine
  • Pierre CHEBANCE à Saint-Pierre-le-Chastel : vaches allaitantes de race Charolaise et Salers
  • Jean-Philippe et Colette RIGAUD, Le-Vernet-Sainte-Marguerite : vaches laitières de race Montbéliarde, Abondance et Brune des Alpes

Le jury

  • Géraldine Dupic, conseillère fourrage, chambre agriculture du Puy-de-Dôme
  • Eric Vallé, botaniste, Réserve naturelle nationale de la Vallée de Chaudefour
  • Patrick Burguet, entomologiste, SHNAO
  • Fabien Husser, apiculteur
  • Alexandre Lefèvre, animateur du territoire Dômes Hautes Combrailles pour la Chambre d’agriculture 63

Concours agricole national des prairies fleuries

Organisé chaque année, le Concours des Prairies Fleuries vise à mettre en valeur les prairies permanentes en récompensant les exploitations agricoles dont les prairies présentent le meilleur équilibre agro-écologique. En 2014, il intègre pour la première fois le Concours Général Agricole. Le Concours des Prairies Fleuries a lieu ce printemps sur environ 50 territoires français.
http://prairiesfleuries.espaces-naturels.fr

 

Notre galerie-photos du passage du jury et de la remise des prix :

Noter cet article : Nombre de votants : 1030

Entrée au Concours général agricole

En 2014, le concours national des prairies fleuries, action d’envergure nationale sur l’agroécologie, devient Concours Général Agricole, faisant le lien entre les
concours animaux et les concours produits. Une belle vitrine pour les prairies et la gestion de l’herbe, qui sont au cœur de l’économie des systèmes d’élevage.

Contact

Elise Sonnet
Chargée de mission agriculture
04 73 65 64 16
email