Accueil > Actualités du territoire > Archives actualités > La plantation d'épicéas de la Montagne du Mont poursuit sa cure d'amaigrissement !

La plantation d'épicéas de la Montagne du Mont poursuit sa cure d'amaigrissement !

le 14 août 2015

L’hiver étant passé, les travaux ont repris au début de cet été dans l’Espace naturel sensible (ENS) de la Montagne du Mont, située au cœur de la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy : déjà 1000 m3  de bois coupés et trois nouvelles clairières d’environ 1,5 ha créées.

© SMPNRVA

Depuis fin juin, les tronçonneuses et les machines câbles-mât vrombissent à nouveau dans la plantation d’épicéas de 46 ha de la Montagne du Mont. Les coupes rases s’agrandissent et la plantation s’éclaircie. Entamé en 2014, le chantier a pris du retard en raison d’un été très pluvieux : seulement 2000 m3 de bois ont été extraits sur les 6000 m3 prévus.

Afin de terminer les travaux pour cette fin d’année, des moyens importants ont été mobilisés : deux équipes de tronçonneurs et deux machines câbles-mât. La technique novatrice du câble mât permet un transport aéroporté des bois au sein de la parcelle à l’aide d’un câble d’acier tendu entre deux supports. Son incroyable avantage réside dans l’absence de dégradation des sols et des végétations herbacées. De cette manière, la retour de la flore se fera naturellement. Une piste empierrée sur 900 m de long permet aux grumiers forestiers de venir charger directement le bois au sein de la parcelle. Cette piste sera enlevée après les travaux, afin de retrouver un paysage très naturel montagnard.

L’objectif pour la fin de l’été est  d’extraire 3000 m3 supplémentaires. Ainsi, 7 hectares de forêt auront été entièrement rasés pour devenir des clairières, 40 hectares de dense forêt auront été fortement éclaircis laissant la lumière pénétrer le sous bois.

© SMPNRVA

Depuis les crêtes du Sancy, lieu de haute visite touristique, le résultat des travaux commencent à être visible : contours sinueux de la plantation, clairières, éclaircies et trouées forestières dessinent une nouvelle silhouette à l’ENS.

Cette première tranche de travaux est incluse dans un ambitieux programme de restauration écologique et paysagère de cette plantation d’épicéas qui s’étale jusqu’en 2032 avec trois tranches de travaux complémentaires. A l’issue, le paysage sera hétérogène, alternant forêts, prairies et prés-bois, riche en lisières et en biodiversité et complètement intégré dans la vallée glaciaire de la Fontaine salée. Ce programme a été élaboré en partenariat avec le conseil départemental du Puy-de-Dôme, qui le propriétaire de ce site classé en Espace Naturels Sensible (ENS) du Département,, l’Office national des forêts, la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy et le syndicat mixte du Parc des Volcans.