Accueil > Actualités du territoire > Archives actualités > Dossier | Loisirs motorisés : la bonne conduite pour préserver les espaces naturels > Le Syndicat mixte du Parc joue le rôle d'accompagnateur

Le Syndicat mixte du Parc joue le rôle d'accompagnateur

Si le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne surveille des sites patrimoniaux majeurs du territoire, il ne réglemente pas la circulation motorisée de loisir. En revanche, il contribue au suivi de ces pratiques.

Philippe Boichut, chargé de mission « patrimoine naturel » au Syndicat mixte du Parc. - © C. Janich PAP

Le Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne a participé activement aux réunions de concertation avec l’État pour coordonner et articuler l’action des institutionnels auprès des clubs, des maires et sur le terrain.

Il a réalisé une étude pour Clermont Communauté sur le secteur de la Chaîne des puys et la Faille de Limagne. Le but était de fixer un état des lieux et d’évaluer les besoins.

De plus, le Syndicat mixte du Parc a formé des policiers municipaux.

Enfin, il accompagne les communes pour établir des arrêtés finement adaptés aux enjeux. Pour cela, il propose des argumentaires, des plaquettes, des modèles d’arrêtés, une aide à la cartographie des chemins… « On veille aussi à la cohérence des arrêtés municipaux pour éviter les situations ambiguës et faciliter la compréhension des règles. Pour définir les espaces fragiles, on analyse point par point l’état des sols, les pentes, les habitats, les parcelles forestières,  agricoles, les infrastructures touristiques, les sites archéologiques… Après, la décision de réglementer relève de la volonté des élus », précise Philippe Boichut.

Noter cet article : Nombre de votants : 566

Dans le Parc des Volcans

Carte_reglementations_circulation_motorisee_loisir_PNRVA_2015 (pdf - 780,41 ko)

Accompagner les démarches de réglementation de la circulation motorisée de loisirs

Les sports de pleine nature participent pleinement à l’attractivité du territoire. Parmi ces activités, les loisirs motorisés sont réglementés au plan national afin de préserver la biodiversité et les paysages. Pour maîtriser plus finement leurs conditions de circulation dans les sites naturels les plus fragiles du territoire, les maires adoptent des arrêtés municipaux, avec le concours technique du Syndicat mixte du Parc.

Lire la suite