Accueil > Actualités du territoire > Archives actualités > Chaîne des Puys : une nouvelle convention avec l’association Dômes Union

Chaîne des Puys : une nouvelle convention avec l’association Dômes Union

Le 21 janvier dernier, le syndicat mixte du Parc, le conseil départemental du Puy-de-Dôme et l’association regroupant des propriétaires privés de la Chaîne de Puys ont scellé un nouvel accord pour préserver le site naturel.

2016-01-16_convention-Domes-Union (1) (Agrandir l'image). De gauche à droite : Roger Gardes, Pdt du Parc des Volcans d'Auvergne, Jean-Yves Gouttebel, Pdt du Conseil départemental 63, Eric Gold, Vice-Pdt du CD63, Alain Monnet, Pdt de l'association Dômes Union.

L’association Dômes Union  a été créée en 1995 ; elle regroupe maintenant 5 associations de propriétaires privés, comptant près de 500 membres sur plus de 1 000 hectares, dans le secteur central de la Chaîne des Puys (Puys de Pariou, Goules, Sarcoui, Clersoux, Petite Suchet , flanc nord du Puy de Dôme et Traversin). Son but est de gérer au mieux les parcelles concernées et d’agir sur la réhabilitation, l’entretien et la sauvegarde du site et la régulation et la gestion des activités sur le site.

Cette convention s’inscrit dans la longue histoire commune du Parc avec l’association Dômes Union, et fait notamment suite à un partenariat 2003-2014 qui a permis la mise en œuvre d’actions importantes, selon des objectifs communs de préservation et de mise en valeur, d’information et sensibilisation, et de conciliation des usages.
Le Parc a notamment réalisé l’entretien et l’aménagement de près de 7 km de chemins d’accès aux Puys pour un investissement d’environ 1 million d’euros de travaux, et une campagne de sensibilisation et d’information spécifique («Chaîne des Puys, fragile par Nature»).

Cette nouvelle convention 2016-2026 réaffirme les objectifs communs et présente des nouveautés : un partenaire important supplémentaire, le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, un périmètre qui a évolué, des objectifs à la fois similaires et qui se précisent sur la partie gestion de la fréquentation.

http://domes-union.com/domes-union/historique-domes-union

Noter cet article : Nombre de votants : 307

2 Commentaires

| Conditions de modération | Prévenir un modérateur

le 18 février 2016 à 09h15

Article qui oublie de nous renseigner sur l'essentiel : le contenu précis de cette charte et où il est possible de la consulter.

En outre, c'est d'une trop grande fréquentation que souffrent les volcans. Tout ce zinzin pour faire inscrire le site au patrimoine mondial de l'UNESCO aura pour résultat d'attirer encore plus de monde. Cherchez l'erreur!

le 18 février 2016 à 09h15

Article nullement informatif : l'essentiel, le contenu de cette nouvelle charte n'est pas indiqué même dans ses grandes lignes.
De plus je pense que la meilleure préservation pour ce site, c'est d'arrêter d'en faire de la publicité. Il est déjà trop fréquenté. Cette surfréquentation est cause de sa dégradation. En ce sens son inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO en l'augmentant encore serait néfaste à sa conservation sauf à multiplier interdits et aménagements de toute sorte qui lui feraient perdre toute naturalité et qui de toute façon seraient inefficaces à terme. La surfréquentation touristique est au moins aussi néfaste qu'un surpâturage bien que les touristes n'aient que deux jambes.

Monts Dômes

Les Monts Dômes sont connus pour l’emblématique Chaîne des Puys composée de plus de 80 volcans aux formes harmonieuses, dont le puy de Dôme (1 465 m), Grand Site de France ® depuis 2008.

Lire la suite