Accueil > Actualités du territoire > Archives actualités > Agrotourisme : regards croisés entre Volcans d’Auvergne et Scandinavie

Agrotourisme : regards croisés entre Volcans d’Auvergne et Scandinavie

L'association Sancy Europe Montagne s'est lancée dans la coopération en partenariat avec le Parc. Des agriculteurs et prestataires touristiques de Scandinavie et d'Auvergne se sont rencontrés lors d'un voyage d’échange d’expériences et ont imaginé des collaborations...

Laponie_Europe28_FannyVandecan-182 (Agrandir l'image). Ensemble des participants (français, suédois et finlandais) du projet devant le refuge du Kebnekaise - © Fanny Vandecan

Deux territoires, en Finlande et en Suède, sont partenaires de cette opération qui s'est déroulée :

  • du 8 au 19 septembre en Finlande et en Suède
  • du 30 septembre au 4 octobre en France

Les acteurs économiques de chaque pays ont participé à ces deux séjours qui leur ont  permis de se familiariser avec une culture et des pratiques agritouristiques différentes . Ils ont en effet pris part à des tâches agricoles dans les fermes visitées (voir notre album photos ci-dessous). Des rencontres ont par ailleurs été organisées avec des exploitants agricoles ayant ouvert leur ferme à la fréquentation touristique.

Des projets de partenariat sont déjà en cours de construction , notamment à travers l'achat de rennes sur une ou plusieurs fermes du Massif du Sancy.

Une équipe de tournage a suivi la réalisation du projet. Un documentaire professionnel de 52 minutes sera réalisé et diffusé sur TV8 Mont Blanc et  dans les cinémas du territoire courant 2014 . Cette diffusion sera ouverte au grand public et suivie d'échanges avec la salle.

A suivre !

© Photos tous droits réservés | PNRVA et Fanny Vandecan

Laponie_Europe28_FannyVandecan-40 (Agrandir l'image). Fleuve suédois (River Kalix) protégé des installations hydroélectriques pour permettre la migration des saumons. - © Fanny Vandecan

Noter cet article : Nombre de votants : 1155

2 Commentaires

| Conditions de modération | Prévenir un modérateur

le 14 novembre 2013 à 10h15 , par Isabelle Blanc
Directrice du Syndicat mixte du Parc des Volcans d'Auvergne

Merci pour votre contribution et votre attention à ce projet. Nous vous proposons quelques précisions sur la teneur du partenariat envisagé. Les projets en cours de réflexion ne concerneraient que quelques individus. Cela fait suite à des échanges qui ont eu lieu avec des éleveurs exportateurs situés en Finlande. Ces professionnels ont assuré que le climat dans nos moyennes montagnes ne posait pas de problème pour ces animaux à partir du moment où comme là-haut, des compléments en vitamines et sels minéraux sont apportés. La nature de notre herbe ainsi que le climat n'apparaissent pas non plus comme des facteurs problématiques même si quelques précautions à prendre ont été évoquées. Enfin, les éleveurs auvergnats ont pu visiter des sites d'élevage où les rennes sont dans des enclos (grands certes) depuis des années et semblaient en bonne santé.
Ces idées sont aujourd'hui en cours d'approfondissement et s'il s'avère que des risques pèsent sur la viabilité des animaux, ils ne se concrétiseront évidemment pas. La qualité des échanges entre professionnels finlandais et auvergnats est un atout essentiel dans cette 1ère phase du partenariat.

le 12 novembre 2013 à 09h45 , par Eeva Stranius-Herrewyn
membre du CIT du PNRVA (finlandaise)

Je ne comprends pas que l'on fasse encore venir des rennes en France,où la plupart de ces animaux arctiques importés auparavant sont morts à cause de la nourriture qui ne leur convient pas , et cause des conditions de vie peu naturelles!L'herbe grasse de nos montagnes n'est surement pas bien convenable à ces animaux sauvages ou semi-sauvages, parce qu'ils sont habitués à une nourriture maigre (lichen et herbe non grasse,autres végétaux du nord ) des contrés nordiques.Qui va pouvoir payer la nourriture convenable ,envoyé par avions en provenance de Scandinavie ? Ou avez vous l'intention de cultiver ici du lichen et de l'herbe spécifique pour ces rennes?Et le climat ici à la montagne n'est pas comme dans le nord de la Scandinavie! Même pas en hiver.Ici le climat est trop humide, même quand il fait un peu froid! Et les rennes ne sont pas tenus dans les enclos fermés par les barbelés...Au moins il n'y a pas encore trop de loup pour les dévorer!Vous semblez avoir un rêve pas très réaliste !Cordialement E.Stranius-Herrewyn ( Garrey,15190 Condat).

Pour aller plus loin

Ce voyage s'inscrit dans un projet plus vaste : l'Europe des 27 par ses sommets. L'objectif : constituer un réseau d’acteurs de l’agrotourisme européen qui s’enrichit à chaque nouvelle expédition.

www.europe27.eu