Accueil > Actualités du territoire > Archives Dossiers > Dossier I Chaîne des puys - Faille de Limagne : un quotidien d'exception > Aux petits soins du pastoralisme

Aux petits soins du pastoralisme

le 9 septembre 2016

Le pastoralisme est assurément la solution la plus douce pour éviter de laisser la Chaîne des puys disparaître sous la végétation.

Pastoralisme ovin dans la Chaîne des Puys - © SMPNRVA

Le syndicat mixte du Parc accompagne cette pratique ancestrale tout en l'optimisant. En première ligne, les gardes nature contribuent à gérer la fréquentation. Grâce à leur excellente
connaissance du site et des usages, ils aident les bergers à adapter les périodes de pâturage aux différentes contraintes (visiteurs, sensibilités des sols, nécessité de réouverture des
paysages…). Ils donnent également un coup de main pour mettre en place les clôtures mobiles.

Dans une logique paysagère et économique, le Parc contribue aussi à la réouverture d'estives par le montage de dossiers et la réalisation ou l'aide aux travaux. Il accompagne également les groupements d'estives d'un point de vue technique et administratif. La réalisation d’un chalet pour les bergers sur l’estive d’Orcines est un exemple de l'implication du syndicat mixte du Parc qui prend en charge les demandes d'autorisations et de financements. 

Noter cet article : Nombre de votants : 75

Un nouveau chalet pour les bergers d'Orcines

L'aménagement de ce nouveau chalet de bergers conforte le pastoralisme sur les estives d'Orcines, une activité économique traditionnelle qui rend aussi de nombreux services pour l'entretien des paysages du Parc.

Lire la suite

 

À Orcines, le chalet des bergers est un exemple de l'engagement du Parc en faveur du pastoralisme. - © SMPNRVA