Accueil > Actualités du territoire > Archives Dossiers > Dossier | Economie sociale et solidaire : une économie à visage humain > Ensemble pour une autre énergie

Ensemble pour une autre énergie

A Loubeyrat, une société coopérative d'intérêt collectif fédère citoyens et collectivités autour des énergies renouvelables. Avec Combrailles durables , la richesse produite est réinvesti dans les projets du territoire.

ESS-combrailles-durable (Agrandir l'image). © Combrailles durables

En Combrailles, autour de la petite commune de Loubeyrat, les panneaux photovoltaïques fleurissent sur les toitures des bâtiments publics : mairie, école, lycée agricole… En tout, sept centrales de taille supérieure à 100 m2 sont en activité, assurant la production d’une énergie renouvelable à partir des ressources locales.
A l’initiative de ces projets d’intérêt collectif, la population elle-même qui a constitué une association, Combrailles Durables , devenue aujourd’hui une SCIC
(société coopérative d’intérêt collectif) qui réunit 189 associés , tous des apporteurs qui ont accepté de participer à l’aventure, moyennant au moins 50 euros.

«Nous avons choisi ce statut pour plusieurs raisons, explique Loïc LeQuilleuc, président . On est sur un modèle économique qui fait du business et la structure associative n’est pas conçue pour. Ensuite, c’est un format qui permet d’intégrer des collectivités comme partie prenante (comme la commune de Loubeyrat, NDLR).
Enfin, on a été séduit par le principe un homme = une voix. Il nous a semblé que, sur un sujet aussi crucial que l’énergie, le citoyen devait avoir voix au chapitre.»

  Pour le moment, l’énergie produite est entièrement rachetée par EDF à tarif préférentiel, l’objectif à moyen terme étant de pouvoir en utiliser une partie sur
place. Malgré tout, «la richesse produite dans les Combrailles va bénéficier aux Combrailles, insiste Loïc Lequilleuc. Il n’y a pas de rémunération du capital, et on ne va pas alimenter un fonds américain ou qatari… le bénéfice est réinvesti dans d’autres projets qui intéressent directement le territoire.»

Grâce à ses bénéfices, la SCIC se donne également pour mission à plus long terme de sensibiliser la population à la maîtrise énergétique : les panneaux de l’école de Loubeyrat serviront par exemple d’atelier pédagogique.

 

Au sommaire de votre dossier

" Economie sociale et solidaire : une économie à visage humain"

Noter cet article : Nombre de votants : 923